Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Projet SOFT : Sobriété énergétique par les formes urbaines et le transport

Résumé : Le projet SOFT, sobriété énergétique par les formes urbaines et le transport, a abordé la question de la stratégie énergétique d’un territoire à l’aide d’un concept d’aménagement multi-échelle utilisant la géométrie fractale. En effet, les gains d’efficience classique (rénovation du bâti, performance des modes de transport, production locale d’énergie) ne suffisent pas aujourd’hui pour assurer aux territoires une trajectoire carbone appropriée. Il est nécessaire de s’appuyer sur la sobriété énergétique, approche qui consiste à assurer la même qualité de vie aux habitants, mais avec une baisse des consommations énergétiques qui peut s’accompagner d’une évolution des pratiques. L’approche de la sobriété suppose de repenser la forme de la ville pour s’adapter à des contraintes multiples : 1/ préservations des trames vertes et bleues, voire renforcement, puisqu’elles participent au rafraîchissement urbain, à la qualité de vie des habitants, et sont compatibles avec des pratiques de circuit court comme le maraîchage et l’agriculture urbaine, 2/ diversité des densité de logement et de population, de manière à pouvoir mutualiser plus facilement des sources locale de production d’énergie, sans entraîner les inconvénients dus à la densité (congestion, renchérissement des logements, îlots de chaleur), et 3/ organisation hiérarchique des centralités, des commerces, des emplois et des aménités, de manière à maximiser les mobilités douces, tout en assurant la rentabilité économique des centres secondaires. L’approche développée dans SOFT repose sur le modèle fractalopolis, concept d’aménagement, auquel est associé un logiciel opérationnel diffusé en open source. Les outils de fractalopolis permettent de créer au cas par cas un zonage multi-échelle adapté à chaque territoire, préservant des lacunes à différentes échelles pour la continuité des trames vertes et bleues, qui constitue une sorte de plan local d’urbanisme multi-échelle, décrivant une organisation hiérarchique fonctionnelle du territoire. Sur la base de ce zonage, il est possible d’estimer et d’ajuster un modèle de population pour avoir une répartition des logements en adéquation avec la hiérarchie spatiale proposée. Des évaluations d’accessibilité aux commerces et services sont effectuées, s’appuyant sur une classification fondée sur une hiérarchie théorique de besoin ainsi que sur les normes d’accessibilité présentes dans les documents d’urbanisme. Enfin, il est possible de faire évoluer la population, pour simuler une croissance urbaine, ou de reconfigurer la répartition spatiale des services, de manière à comparer des scénarios. Le projet SOFT a appliqué ce concept au territoire d’Est-Ensemble, établissement public territorial situé à l’est de Paris. La phase de diagnostic a révélé un territoire déjà dense, mais avec des diversités de paysages, fort de trois arcs verts, et avec une population très porteuse de changements, avec des associations des actives, y compris dans le domaine de l’énergie. Le scénario spatial proposé vise donc à préserver et renforcer ces atouts, et s’appuie sur le prolongement à venir de la ligne 11 du métro qui modifiera les centralités existantes. Ce scénario laisse une place importante pour la production locale d’énergie, l’agriculture urbaine et le maraîchage, traditionnellement développés au sud du territoire. La piste du recyclage des excretas, plus novatrice et très cohérente avec la dynamique en place, a été explorée en détail. Les résultats des analyses incitent à préserver et renforcer les spécificités du territoire. Les initiatives locales en faveur de l’énergie pourraient par ailleurs être soutenues par la monnaie locale, la Pêche, ce qui renforcerait encore la cohésion et l’image de ce territoire en transition. Une partie des outils développés dans SOFT seront mobilisés à l’avenir en appui de bureaux d’études, notamment grâce à l’implication d’Efficacity, partenaire du projet.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03111221
Contributor : Théoriser Et Modéliser Pour Aménager (umr 6049) Université de Bourgogne Franche-Comté <>
Submitted on : Friday, January 15, 2021 - 11:01:19 AM
Last modification on : Friday, April 2, 2021 - 3:39:22 AM

File

Rapport final SOFT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03111221, version 1

Citation

Olivier Bonin, Patricia Bonneau, Milan Clerc, Julie Cousin, Pierre Frankhauser, et al.. Projet SOFT : Sobriété énergétique par les formes urbaines et le transport. [Rapport de recherche] ThéMA, UMR 6049; Institut pour la Transition Energétique, Efficacity; LVMT. 2020, 214 p. ⟨hal-03111221⟩

Share

Metrics

Record views

75

Files downloads

49