Pourquoi et en quoi la créativité a-t-elle sa place en classe de langue(s)?

Résumé : Les politiques éducatives 1 et la recherche 2 semblent se rencontrer sur une compétence à développer en enseignement-apprentissage : la créativité, associée à l'innovation dont elle est le moteur. Cependant, les intérêts divergent et les résultats des études également, mettant cette notion en question. Le développement utilitariste de la créativité des individus à des fins de meilleure performance s'oppose à des approches humanistes qui mettent le bien-être au coeur des enseignements-apprentissages. Quels processus sont à l'oeuvre dans une démarche créative ? De quelle créativité parlons-nous en didactique des langues ? Pourquoi et en quoi ces processus créatifs auraient, d'après les études qui les plébiscitent, toute leur place dans le contexte scolaire, et a fortiori pour la pratique des langues Le concept de créativité, loin de la logique binaire traditionnellement ancrée dans le système éducatif, s'ancre dans un paradigme de la complexité à l'image de nos sociétés actuelles. La créativité permet des associations d'idées nouvelles ; elle relie ce qui a priori ne l'était pas (Larsen-Freeman, 2013). Sa nature s'apparente à celle des langues vivantes, comme nous le verrons ci-après. Dans cette publication, nous nous appuyons notamment sur les apports des neurosciences à la didactique des langues (Sambanis, 2013 ; Sofia, 2016 ; Spitzer, 2002) et en particulier, des neurosciences affectives et sociales (Damasio, 2003 ; Immodino-Yang et Damasio, 2007) et de la neurophénoménologie (Varela, 1996 ; Thirioux et Berthoz, 2010 ; Gallhager, 2007), pour comprendre les leviers potentiels de la créativité dans les processus d'apprentissage des langues. Nous faisons ainsi le lien entre les langues enseignées à l'école et parlées dans les familles, et les processus créatifs que la psychologie (Lubart, 2003) relie aux compétences cognitives. Nous nous concentrons donc sur les ressources propres à chacun : les processus dynamiques et corporels au coeur l'apprentissage des langues, qu'il nous semble nécessaire, au vu des récentes études, de solliciter davantage. A. La créativité : une notion à définir La créativité, qui fait l'objet de réflexions depuis des siècles, s'est particulièrement révélée en pédagogie dans les années 1970 (Beaudot, 1976 ; Jaoui, 1979). Au 21 e siècle, c'est une notion toujours à la mode, voire même omniprésente dans des champs extrêmement variés (Bonnardel, 2006, p.13). Certaines caractéristiques qui la déterminent semblent être admises dans toutes les disciplines, telles la nouveauté ou l'originalité, la propension à la prise de risques, la pensée non linéaire ou la réflexion divergente (c'est-à-dire la capacité à associer différentes idées, à trouver des 1 Cf. Nouveau socle commun, 2016, p.2, p.6, p.7. 2 Cf. Les nombreux colloques autour de la créativité en pédagogie et des ouvrages récents tels celui de Capron Puozzo (2016).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [32 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02103748
Contributor : Sandrine Eschenauer <>
Submitted on : Friday, April 19, 2019 - 2:42:49 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 10:22:38 AM

File

CCLV_ESCHENAUER_MEF-v2.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02103748, version 1

Citation

Sandrine Eschenauer. Pourquoi et en quoi la créativité a-t-elle sa place en classe de langue(s)?. Conférence de Consensus sur les Langues Vivantes (CNESCO) "De la découverte à l'appropriation des langues vivantes étrangères : comment l'école peut-elle mieux accompagner les élèves?", Mar 2019, Paris, France. ⟨hal-02103748⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

14