Modéliser les migrations et la colonisation de nouveaux territoires par les homo sapiens

Résumé : La première transition étudiée dans le cadre du programme TransMonDyn est la plus ancienne : il s'agit de la dispersion de notre espèce, Homo sapiens, à la surface de la planète. Cette expansion est marquée en particulier par la sortie hors d'Afrique de nos ancêtres : une première fois mais de façon circonscrite au Proche-Orient il y a environ 100 000 ans, puis à nouveau quelques 30 000 ans plus tard. Ces migrations conduisent notre espèce en Asie et en Europe, mais également à la conquête de terres auparavant inoccupées par les êtres humains : l'Australie et les Amériques. Nous présentons ici cette transition, ainsi qu'une tentative de modélisation afin de mieux cerner les différents facteurs qui ont conditionné ses caractéristiques spatiales et temporelles. Nous introduisons d'abord le contexte de la transition, ainsi que ses différentes dimensions et ses possibles causes. Ces éléments permettent d'éclairer le modèle que nous présentons ensuite. Il s'agit d'un modèle de simulation qui permet de tester des hypothèses sur la manière dont nos ancêtres ont peuplé, par migration, de nouveaux territoires. Nous spécifions les différents composants du modèle, et donnons enfin les résultats des simulations et quelques interprétations. Homo sapiens à la conquête de la Terre L'émergence de l'Homme moderne dans le cadre de l'évolution humaine Il y a environ 150 000 ans, l'apparition de l'Homme anatomiquement moderne, Homo sapiens, est la dernière étape d'un long processus évolutif, celui qui prend place au sein de la sous-tribu 1 des Hominines suite à sa divergence avec la sous-tribu des Panines (à laquelle appartiennent les chimpanzés), il y a 7 à 8 millions d'années. Au cours de cette longue période, de nombreuses espèces se succèdent et parfois coexistent avant la naissance d'Homo habilis, il y a environ 2,6 millions d'années. Son nom et son statut de premier représentant du genre humain lui viennent des premiers outils de pierre auxquels il est classiquement associé, même si cette relation est aujourd'hui remise en question 2. Suite à cette innovation culturelle 1 En classification biologique, une sous-tribu est un taxon situé immédiatement au-dessus du genre.
Mots-clés : COV PARIS team
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02025441
Contributor : Pierre-Hugo Lecomte <>
Submitted on : Monday, April 15, 2019 - 11:02:35 PM
Last modification on : Thursday, October 17, 2019 - 12:36:03 PM

File

Chap4_Hal.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Christophe Coupé, Jean-Marie Hombert, Florent Le Néchet, Hélène Mathian, Lena Sanders. Modéliser les migrations et la colonisation de nouveaux territoires par les homo sapiens. Peupler la terre. De la préhistoire à l'ère des métropoles, 3, Presses universitaires François Rabelais, pp.113-142, 2017, 978-2-86906-494-2. ⟨10.4000/books.pufr.10467⟩. ⟨hal-02025441⟩

Share

Metrics

Record views

95

Files downloads

109