Écologie territoriale et indicateurs pour un développement durable de la métropole parisienne

Résumé : Cet article traite de la dimension environnementale de la dynamique du « Grand Paris ». Il explique comment une approche d’écologie territoriale permet d’aborder les questions de gouvernance pour la métropole Parisienne. Nous présentons, dans un premier temps, des indicateurs synthétiques comme l’« empreinte écologique » et l’« empreinte environnementale », permettant d’appréhender l’ampleur de l’impact environnemental de la métropole. Ensuite, nous mettons en évidence, à partir d’une modélisation intégrée originale couplée à une analyse de scénario quantitative, le « métabolisme » du Grand Paris et, plus particulièrement, les impacts de l’activité économique du bassin de la Seine en amont sur l’écologie de l’estuaire de la Seine en aval. Les opportunités de politique territoriales suscitées par l’observation de la dégradation de l’estuaire sont démontrées. La nécessité d’accorder une place centrale à l’environnement dans toute vision stratégique des avenirs possibles de la mégapole parisienne devient alors explicite.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'économie régionale et urbaine, Armand Colin, 2013, août (3), 〈10.3917/reru.133.0523〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01874012
Contributeur : Zhiwei Zhu <>
Soumis le : jeudi 13 septembre 2018 - 18:03:02
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 01:14:26

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Johann Audrain, Mateo Cordier, Sylvie Faucheux, Martin O’connor. Écologie territoriale et indicateurs pour un développement durable de la métropole parisienne. Revue d'économie régionale et urbaine, Armand Colin, 2013, août (3), 〈10.3917/reru.133.0523〉. 〈hal-01874012〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

26