Expérimentation d’une évaluation des impacts sur la santé comme vecteur d’un apprentissage collectif des liens entre santé, développement durable et urbanisme

Résumé : L’évaluation des impacts sur la santé (EIS), démarche promue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est généralement présentée comme un outil d’aide à la décision pour des politiques ou projets favorables à la santé. Mais l’EIS se distingue d’autres formes d’évaluation des politiques par l’affichage de certaines valeurs, comme la démocratie, l’équité et le développement durable. Elle se définit aussi par son caractère transversal lié à la diversité des déterminants de la santé qu’elle conduit à mobiliser. Au-delà de l’accompagnement des choix politiques, nous avons cherché à explorer la capacité d’une démarche EIS à générer un apprentissage collectif auprès de ses participants. Nous avons interrogé sa faculté à favoriser l’émergence d’une culture commune autour de la santé et de ses déterminants dans le domaine de l’urbanisme. Profitant de l’expérimentation d’une EIS sur un vaste projet d’aménagement dans l’Ouest Parisien, nous avons proposé de conduire le processus de manière ouverte en impliquant les agents des services et en visant l’appropriation globale du projet, avec la santé comme nouvelle clé de lecture. Les acteurs, issus de sept directions de la municipalité, ont été mobilisés tout au long de la démarche et sur des séances de travail collectif. En partant des input des évaluateurs en charge de l'EIS, leur participation a permis de réaliser une grille d’évaluation multicritères croisant les déterminants de la santé avec les enjeux du développement durable, de procéder à l’évaluation du projet d'aménagement (phase d'évaluation de l'EIS) puis de porter des réflexions croisées au travers d’une séance de délibération sur l’ensemble du projet d’aménagement. À la fin du processus EIS, une enquête a été conduite auprès de ces participants, afin de recueillir leur perception de la démarche et ce qu’ils en ont retiré. Celle-ci semble conforter la pertinence d'une approche participative de l'EIS pour susciter un engagement des acteurs dans la réflexion et leur permettre d’élargir le regard à des thématiques hors de leur champ de compétences habituel. La démarche EIS, ouverte aux agents et les réflexions collectives qu’elle a générées, a été perçue comme un levier pour objectiver et fédérer des avis sur des enjeux généralement peu (ou pas) pris en compte par les aménageurs et apporter de la cohérence à des problématiques souvent diluées par une approche trop segmentée.
Type de document :
Article dans une revue
Vertigo, Paris : Avancées cinématographiques, 2017, 〈10.4000/vertigo.18518〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01872929
Contributeur : Zhiwei Zhu <>
Soumis le : mercredi 12 septembre 2018 - 16:16:10
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 01:10:58

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Anne-Laure Legendre, Benjamin Combes, Johan Verstraeten, Yorghos Remvikos. Expérimentation d’une évaluation des impacts sur la santé comme vecteur d’un apprentissage collectif des liens entre santé, développement durable et urbanisme. Vertigo, Paris : Avancées cinématographiques, 2017, 〈10.4000/vertigo.18518〉. 〈hal-01872929〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18