La socialisation à la mobilité n’est-elle qu’une question de genre ? : L’exemple des adolescents de catégories populaires du rural et de Zones Urbaines Sensibles

Résumé : Les pratiques et rapports des adolescents à la ville sont le plus souvent appréhendés par le seul biais du genre et des inégalités entre filles et garçons. Cet article vise, à partir d’une méthodologie mixte et d’une comparaison entre contexte rural et celui des Zones Urbaines Sensibles, à montrer que le genre n’est pas la seule variable à agir sur les processus de socialisation à la mobilité à l’adolescence. L’effet du genre sur ces processus se décline en effet différemment selon les appartenances sociales et résidentielles des adolescents.
Type de document :
Article dans une revue
Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [28 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01705464
Contributeur : Oppenchaim Nicolas <>
Soumis le : mardi 20 février 2018 - 10:36:57
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 10:54:07

Fichiers

MobilitésAdolescentsARU_V2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01705464, version 1

Collections

Citation

Julian Devaux, Nicolas Oppenchaim. La socialisation à la mobilité n’est-elle qu’une question de genre ? : L’exemple des adolescents de catégories populaires du rural et de Zones Urbaines Sensibles. Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 2017. 〈hal-01705464〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

123

Téléchargements de fichiers

56