Les limites du BDI pour rendre compte du comportement humain en situation de crise

Maël Arnaud 1 Carole Adam 1 Julie Dugdale 2
1 MAGMA
LIG - Laboratoire d'Informatique de Grenoble
Résumé : La modélisation et la simulation à base d'agents couplée à la technologie des systèmes multi agent peut offrir un puissant environnement de test pour des scénarios de gestion de crises, qu'elles soient provoquées par la nature ou par l'homme. Une architecture prometteuse pour la création d'agents au comportement humain a été identifiée : le BDI. Cependant, cette architecture possède des limites. Notamment, le modèle philosophique sur lequel elle est bâtie ne prend pas en compte de nombreux apports des sciences sociales à l'analyse du comportement humain. Un fait qui rend l'architecture au mieux maladroite lorsqu'il s'agit de modéliser certains comportements d'individu en situation de crise.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [32 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01561962
Contributor : Matthieu Geist <>
Submitted on : Wednesday, August 2, 2017 - 3:27:03 PM
Last modification on : Thursday, October 24, 2019 - 10:35:54 AM

File

Arnaud_RJCIA_2017.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01561962, version 1

Collections

Citation

Maël Arnaud, Carole Adam, Julie Dugdale. Les limites du BDI pour rendre compte du comportement humain en situation de crise. Rencontres des Jeunes Chercheurs en Intelligence Artificielle (RJCIA 2017), Jul 2017, Caen, France. ⟨hal-01561962⟩

Share

Metrics

Record views

237

Files downloads

347