L'éloquence judiciaire entre compétence aristocratique et spécialisation carriériste

Résumé : A Rome, sous la République, l’éloquence, en particulier judiciaire, faisait partie des qualités dont devait faire preuve tout membre de l’aristocratie sénatoriale. Mais avec le développement de la rhétorique, le niveau de compétence s’éleva et certains, comme Cicéron, se spécialisèrent dans ce mode d’intervention. La compétition entre hommes politiques demeurait cependant et ne trouvait sa place que dans le cadre du modèle général de comportement aristocratique qui imposait d’assumer les autres fonctions traditionnelles, militaires ou de jurisprudence notamment. Cette spécialisation n’était donc que relative. Elle imposait aussi que fût proclamée la supériorité de la fonction choisie sur les autres officia. La compétition entre les hommes se doublait ainsi d’une compétition entre les vertus et les valeurs.
Document type :
Conference papers
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01077551
Contributor : Jean-Michel David <>
Submitted on : Saturday, December 6, 2014 - 1:18:59 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 3:43:20 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, April 14, 2017 - 1:16:13 PM

File

DAVID_l'éloquence judiciaire_...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01077551, version 1

Collections

Citation

Jean-Michel David. L'éloquence judiciaire entre compétence aristocratique et spécialisation carriériste. Von der "militia equestris" zur "militia urbana". Prominenzrollen und Karrierefelder im antiken Rom, May 2008, Cologne, Allemagne. pp.157-173. ⟨hal-01077551⟩

Share

Metrics

Record views

303

Files downloads

615