Essais sur l'analyse économique de la négociation

Résumé : Dans le cadre des actions en responsabilité civile, la proportion de conflits résolus par le biais d’un accord à l’amiable entre les parties reste très hétérogène à travers les différents pays. L’échec des négociations entre les parties sont sources de procès dont le coût est élevé, à la fois pour l’état mais également pour les parties impliquées dans le litige. Dans cette thèse, nous utilisons unelarge panoplie de méthodes empiriques afin d’étudier les variables susceptibles d’influencer la probabilité de conciliation entre deux parties engagées dans une action en justice. Les travaux réalisés se divisent en quatre grands thèmes. Dans un premier temps, nous réalisons une méta-analyse afin d’étudier la rationalité des individus dans l’un des jeux de négociations les plus simples : lejeu de l’ultimatum. Les résultats de notre analyse montrent que les proposants agissent de manière rationnelle et anticipent correctement le comportement des répondants qui leur font face, de manière à maximiser leur profit. Consécutivementà cela, nous réalisons une méta analyse comparative des jeux de l’ultimatum et du dictateur afin d’analyser l’hypothèse d’équité selon laquelle les offres formulées dans ces deux jeux ne sont pas significativement différentes. Notre étude permet d’établir une corrélation positive entre le niveau de développement des pays et la probabilité de rejet de cette hypothèse. Dans un troisième temps, nous nous intéressons aux variables susceptibles d’influencer la probabilité de conciliation entre deux parties impliquées dans un litige prud’homal en France. La présence d’un avocat pour le demandeur lors de la phase de conciliation ainsi que l’importance de la somme en jeu dans le litige semblent exercer une influence négative sur la probabilité de conciliation. Enfin, nous réalisons une expérience en laboratoire afin d’analyser le comportement des individus qui ne souhaitent pas négocier mais y sont tout de même contraints. Les résultats de notre expérience montrent que les sujets sont plus agressifs lorsqu’ils sont contraints à négocier. Cette agressivité se traduit par des offres moins généreuses ainsi qu’un taux de rejet plus élevé.
Type de document :
Thèse
Economies et finances. Université de Franche-Comté, 2016. Français. 〈NNT : 2016BESA0003〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [306 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01727076
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 8 mars 2018 - 17:55:08
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:44:11
Document(s) archivé(s) le : samedi 9 juin 2018 - 16:00:38

Fichier

These_A_TISSERAND_JeanChristia...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01727076, version 1

Collections

Citation

Jean-Christian Tisserand. Essais sur l'analyse économique de la négociation. Economies et finances. Université de Franche-Comté, 2016. Français. 〈NNT : 2016BESA0003〉. 〈tel-01727076〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

105

Téléchargements de fichiers

255