Molecular ecology of eukaryotic symbioses in the planktonic ecosystems of the oceanic photic zone

Résumé : Les symbioses ont un role majeur dans le fonctionnement et l'equilibre des ecosystemes. Dans les oceans, qui couvrent pres de 70 % de la surface de la planete, vivent une multitude d'organismes incapables de lutter contre les courants et la plupart sont microscopiques, il s'agit du plancton. Les organismes du plancton, comme ceux d'autres ecosystemes, entretiennent des symbioses, mais la nature et l'ampleur de ces interactions sont encore mal connues dans le plancton du fait la petite taille de ces organismes et de la difficulte d'echantillonnage des ecosystemes planctoniques, surtout dans les zones les plus eloignees des cotes. Les principaux objectifs de cette these sont de donner un apercu global de la place occupee par ces symbioses dans le plancton et de proposer des methodes originales permettant leur detection. Les travaux presentes dans ce manuscrit s'appuient sur l'analyse des donnees generees lors de l'expedition Tara Oceans (2009-2013) pendant laquelle 210 stations oceaniques ont ete echantillonnees a travers le monde. Ils concernent plus precisement le jeu de donnees environnemental obtenu grace au sequencage a haut debit (Illumina) de la region hypervariable V9 (130 nucleotides) de la sousunite 18S de l'ADN ribosomique des organismes eucaryotes (metabarcoding). Dans un premier temps, un etat des lieux de la diversite et de la structure des communautes du pico-nano-micro-mesoplancton (0,8-2000 μm) eucaryote de la zone photique des oceans temperes a tropicaux est realise. Il met en evidence la place importante occupee par les symbiotes au sein de ces communautes. Ensuite, l'etude de deux cas de symbiose (Blastodinium- Copepodes et Symbiodinium-Tiarina) montre les difficultes inherentes a la detection de couples symbiotiques a partir d’un jeu de donnees issue d'etudes par metabarcoding du plancton (flexibilite de la specificite des symbioses dans le plancton), mais aussi la possibilite de distinguer les differentes phases de vie des symbiotes (libres et symbiotiques) lorsque les echantillons etudies ont ete fractionnes. Enfin, un ensemble de methodes est propose afin d'ameliorer l'efficacite de la detection de symbioses dans le cadre d'etudes par reseau de cooccurrences des communautes planctoniques. L'analyse de la distribution des metabarcodes le long des fractions de taille (piconano- (0.8-5 μm), nano- (5-20 μm), micro- (20-180 μm), et meso-plancton (180-2000 μm)) permet de differencier ceux provenant d'organismes symbiotiques de ceux d'organismes libres, sans a priori. De plus la comparaison de l'abondance de groupes genetiques definis a differents niveaux de resolution permet de detecter des associations symbiotiques peu specifiques et d'apprecier leur niveau de specificite.
Type de document :
Thèse
Biodiversity and Ecology. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2016. English. 〈NNT : 2016PA066181〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [150 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01412337
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 8 décembre 2016 - 11:50:08
Dernière modification le : mercredi 6 février 2019 - 15:30:42
Document(s) archivé(s) le : lundi 27 mars 2017 - 12:43:22

Fichier

these_diffusion_3269295o.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01412337, version 1

Citation

Nicolas Henry. Molecular ecology of eukaryotic symbioses in the planktonic ecosystems of the oceanic photic zone. Biodiversity and Ecology. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2016. English. 〈NNT : 2016PA066181〉. 〈tel-01412337〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

290

Téléchargements de fichiers

224