Modélisation numérique du magnétisme solaire et stellaire

Abstract : Cette thèse traite de la génération d’un champ magnétique par l’écoulement d’un fluide conducteur de l’électricité, connu sous le nom d’effet dynamo. De nombreuses études numériques ont ainsi cherché à comprendre l’origine du champ magnétique terrestre par l’analyse des champs magnétiques engendrés par les mouvements de convection d’un fluide conducteur contenu dans une coquille sphérique en rotation. La plupart de ces modèles simplifiés du noyau externe de fer liquide font communément usage de l’approximation dite de Boussinesq ; cette approximation n’est cependant pas adaptée pour décrire la convection dans des systèmes fortement stratifiés tels que les intérieurs stellaires, dont la zone convective est potentiellement mieux modélisée en ayant recours à l’approximation anélastique qui considère la convection comme une perturbation par rapport à un état de référence stratifié adiabatiquement. À l’aide de simulations numériques directes, nous étudions l’influence de la stratification en densité du système sur les propriétés des champs magnétiques engendrés par effet dynamo. Nos analyses tendent à souligner la robustesse des résultats de géodynamo sur la structure et l’intensité du champ magnétique, lesquels semblent ainsi rester pertinents dans le cadre de l’étude des dynamos stellaires.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01196516
Contributor : Raphaël Raynaud <>
Submitted on : Thursday, September 10, 2015 - 1:22:14 AM
Last modification on : Wednesday, May 15, 2019 - 4:00:30 AM
Long-term archiving on: Monday, December 28, 2015 - 11:32:28 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01196516, version 1

Citation

Raphaël Raynaud. Modélisation numérique du magnétisme solaire et stellaire. Physique [physics]. Observatoire de Paris, 2015. Français. ⟨tel-01196516⟩

Share

Metrics

Record views

485

Files downloads

312