Etude multi-locus des pressions évolutives s'exerçant sur les bivalves marins en situation d'hybridation : cas des moules hydrothermales du genre Bathymodiolus des dorsales médio-Atlantique et est-Pacifique

Résumé : Ce travail vise, à travers une approche de coalescence multi-locus et multi-spécifique, à comprendre les modes de spéciation et les mécanismes d'évolution agissant chez des Mytilidae (genre Bathymodiolus) soumis à des pressions environnementales extrêmes : celles des milieux hydrothermaux profonds. Dans un premier temps, la phylogénie de l'ensemble des espèces appartenant à la famille des Bathymodiolinae, a été étudiée par une utilisation complémentaire d'un marqueur mitochondrial et d'un marqueur nucléaire. Dans une seconde partie, une approche multi-locus a été menée sur une zone hybride décrite sur la ride médio-atlantique afin d'étudier la structure génétique et le niveau d'introgression entre les deux espèces locales (Bathymodiolus azoricus et B. puteoserpentis). Une approche bayésienne (utilisation du logiciel Isolation with Migration IMa) a permis de déterminer l'intensité et l'orientation des flux géniques entre les deux espèces. Ceux-ci sont variables d'un locus à l'autre, indiquant un contact secondaire après une période d'isolement plutôt qu'une différenciation parapatrique progressive. Une étude menée sur les espèces de la dorsale est-pacifique nous a permis de décrire une nouvelle zone hybride entre l'espèce locale déjà connue (B. thermophilus) et une nouvelle espèce localisée à 37°S. L'étude de certains gènes ayant montré des particularités dans leurs histoires évolutives a également été abordée, mettant en évidence de la sélection purifiante sur un intron du gène du Facteur d'Elongation 1α et un relâchement des pressions de sélection sur certaines copies du gène de la protéine de choc thermique HSP70. Notre étude met en évidence que ce sont principalement les conditions géologiques (volcanisme, tectonisme et failles transformantes) qui structurent les espèces hydrothermales et que cela induit sur le long terme de la spéciation allopatrique. Nous confirmons aussi que les bivalves marins sont des champions dans le domaine des fortes diversités nucléotidiques et que le polymorphisme qui en résulte est constitué de nombreuses mutations légèrement délétères.
Type de document :
Thèse
Ecosystèmes. Montpellier II, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal.sorbonne-universite.fr/tel-01112819
Contributeur : Novelenn Louise <>
Soumis le : mardi 3 février 2015 - 16:43:26
Dernière modification le : jeudi 21 mars 2019 - 13:10:22
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 septembre 2015 - 08:16:47

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-01112819, version 1

Citation

Baptiste Faure. Etude multi-locus des pressions évolutives s'exerçant sur les bivalves marins en situation d'hybridation : cas des moules hydrothermales du genre Bathymodiolus des dorsales médio-Atlantique et est-Pacifique. Ecosystèmes. Montpellier II, 2008. Français. 〈tel-01112819〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

307

Téléchargements de fichiers

3787