Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Rejoindre l’autre et s’y retrouver soi-même. Femmes d’Afrique subsaharienne ‘regroupées’ en France dans l’après-migration

Résumé : À partir d'une étude réalisée à Villeurbanne auprès de femmes originaires d'Afrique de l'Ouest et centrale en situation de regroupement familial, cet article entend dépasser la figure figée de l'immigrée dite "regroupée" (Oso 2000), à travers laquelle les migrations féminines ont largement été appréhendées. Après l'arrivée, marquée par des dépendances multiples (mise à l'arrêt de la vie professionnelle, perte d'autonomie financière et isolement, voire "dette du rejoignant") affectant leur statut social et leur place dans le couple, les émigrantes sont appelées à (ré)acquérir leur autonomie, par la voie professionnelle notamment, pour se détacher du statut de migrante et plus encore, de migrante regroupée.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01779977
Contributor : Nadia Mounchit <>
Submitted on : Friday, April 27, 2018 - 10:10:19 AM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 3:09:59 AM

Identifiers

Citation

Nadia Mounchit. Rejoindre l’autre et s’y retrouver soi-même. Femmes d’Afrique subsaharienne ‘regroupées’ en France dans l’après-migration. Cahiers du Genre, L'harmattan, 2018, 64 (1), ⟨10.3917/cdge.064.0155⟩. ⟨halshs-01779977⟩

Share

Metrics

Record views

168