Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Laïcisation de la parenté. Ce que la démocratie fait à la famille

Résumé : Dépourvue de toute référence à une extériorité, incarnée par la nature ou le passé, la famille serait-elle en train de devenir une pure convention humaine, sans fondement ultime, soumise, comme la démocratie, au pluralisme irréductible des options et à une radicale « indétermination » ? On tente de répondre à ces questions en insistant sur le double mouvement de détraditionalisation de la famille et de démocratisation des normes qui l’organisent. Cette évolution annonce-t-elle ou non la sortie d’un temps généalogique commun, incorporé au présent et organisant le futur, et l’entrée dans un temps pluriel, fragmenté et discontinu ? Pour conclure, on se demande si, en raison de la dynamique démocratique, il faut abandonner l’idée d’une spécificité du lien de parenté dans son rapport à la temporalité.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01744737
Contributor : Jean-Hugues Déchaux Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 27, 2018 - 3:58:06 PM
Last modification on : Tuesday, April 14, 2020 - 3:36:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01744737, version 1

Citation

Jean-Hugues Déchaux. Laïcisation de la parenté. Ce que la démocratie fait à la famille. V. Aubourg; G. Eid. Familles et temps. Modification des liens conjugaux et parentaux, L'Harmattan, pp.101-120, 2017. ⟨halshs-01744737⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles