Être une fille dans une filière masculine : « Je voulais m’effacer »

Résumé : Dans les formations de mécanique, d'électrotechnique, du bâtiment, les filles, minoritaires, subissent les propos et les attitudes sexistes de leurs camarades, et parfois même de leurs encadrants. Le corps occupe une place centrale dans la normativité de genre et de sexualité qui s’exerce à l’école, et conduit parfois à des violences. Je l’ai constaté à l’occasion d’une thèse sur les usages du corps des adolescentes insérées dans des filières scolaires dites masculines, comprenant moins de 30 % de filles : formations à la mécanique, à l’électrotechnique, aux spécialités du bâtiment, aux sciences de l’ingénieur… Plan de l'article La pression des normes de genre La pression des normes hétérosexuelles
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01736223
Contributor : Julie Thomas <>
Submitted on : Wednesday, June 27, 2018 - 9:58:04 AM
Last modification on : Thursday, November 21, 2019 - 2:21:32 AM
Long-term archiving on: Wednesday, September 26, 2018 - 1:32:27 PM

File

Être une fille dans une fili...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01736223, version 1

Citation

Julie Thomas. Être une fille dans une filière masculine : « Je voulais m’effacer ». L'école des parents, Fédération Nationale des Ecoles de Parents et des Educateurs, 2014, vol. 607 ( no. 2), pp.30-31. ⟨halshs-01736223⟩

Share

Metrics

Record views

102

Files downloads

145