Genre, classe, « race » et sciences : analyse intersectionelle de la construction de rapports aux sciences différenciés chez des élèves de CM1-5e

Résumé : Enregistrement vidéo disponible en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=IItVdldFz3o La question du rapport aux sciences des élèves se pose prioritairement en termes de genre dans les rapports et politiques publiques : ce sont les écarts d’orientation filles-garçons et les stéréotypes sexués sur les métiers qui sont les plus visibles et les plus étudiés (Détrez et Piluso, 2014). Cette intervention propose de replacer l’analyse sociologique au prisme du genre dans une perspective intersectionnelle prenant aussi en compte les rapports sociaux consubstantiels de classe et de « race » (Kergoat, 2000), en interrogeant leur articulation dans la construction d’inégalités en sciences à partir de l’étude de cas d’une cohorte d’élèves scolarisés en réseau d’éducation prioritaire. En effet, si la science dans les médias ou les manuels est bien une affaire d’hommes, elle y est aussi présentée comme l’apanage des hommes blancs, hétérosexuels de classes favorisées, sur un fond de sous-représentation des groupes minoritaires. Comprendre les différences et inégalités scolaires nécessite de penser les interférences entre ces différents facteurs de domination (Bonnéry, 2006), et la question se pose particulièrement pour les établissements des zones classées « prioritaires ». Dans un contexte d’ethnicisation des rapports scolaires (Lorcerie, 2003) qui se traduit notamment par une polarisation autour de deux extrêmes, le « féminin-français-précoce » valorisé et le « masculin- maghrébin-en-retard-scolaire » dévalorisé (Payet, 1995), il s’agira de montrer comment les élèves de milieux populaires sont tenus à distance des sciences selon des logiques différenciées pour les filles et les garçons – les premières étant exclues pour des raisons liées prioritairement au genre, là où les seconds sont surtout rattrapés par les inégalités sociales et ethnoraciales. On s’interrogera également sur le rôle et les effets de projets éducatifs qui cherchent à combattre ces inégalités devant les sciences. Ce travail repose sur une enquête de terrain longitudinale réalisée auprès d’élèves scolarisés à Lyon et suivis du CM1 à la 5e. L’étude suit une cohorte qui participe à un projet « Tous égaux devant la science », dont l’objectif est de favoriser une égalité des chances dans l’accès aux sciences pour les enfants de milieux populaires, et en particulier pour les filles. La communication s’appuiera sur les données obtenues au cours de quatre années d’observation participante d’ateliers de science hebdomadaires ainsi que sur des entretiens individuels réalisés avec une cinquantaine d’enfants et une vingtaine d’adultes (enseignant·es, parents, animateur·trices scientifiques). Références BONNERY S., 2006, « La question de “l’ethnicité” dans l’École : essai de reconstruction du problème », Sociétés et jeunesses en difficulté, 1. [en ligne] http://sejed.revues.org/109. DETREZ C., PILUSO C., 2014, « La culture scientifique, une culture au masculin », dans OCTOBRE S. (dir.), Questions de genre, questions de culture, Paris, DEPS-ministère de la Culture et de la Communication, p. 27‐51. KERGOAT D., 2000, « Division sexuelle du travail et rapports sociaux de sexe », dans HIRATA H., LABORIE F., LE DOARE H., SENOTIER D. (dirs.), Dictionnaire critique du féminisme, Paris, Presses Universitaires de France, p. 35‐44. LORCERIE, F. (dir.), 2003, L’école et le défi ethnique, Paris, INRP/ESF. PAYET J.-P., 1995, Collèges de banlieues. Ethnographie d’un monde scolaire, Paris, Méridiens Klincksieck.
Type de document :
Communication dans un congrès
Penser l'intersectionnalité dans les recherches en éducation, May 2017, Bonneuil-sur-Marne, France. 〈http://intersectionnalite-education.fr/〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01524652
Contributeur : Clémence Perronnet <>
Soumis le : vendredi 19 mai 2017 - 15:17:56
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 11:50:40

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01524652, version 1

Citation

Clémence Perronnet. Genre, classe, « race » et sciences : analyse intersectionelle de la construction de rapports aux sciences différenciés chez des élèves de CM1-5e. Penser l'intersectionnalité dans les recherches en éducation, May 2017, Bonneuil-sur-Marne, France. 〈http://intersectionnalite-education.fr/〉. 〈halshs-01524652〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1612

Téléchargements de fichiers

103