Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'antipassif en ixcatèque

Résumé : L'ixcatèque est une langue otomangue du Mexique, peu décrite et en voie de disparition, parlée actuellement par une dizaine de locuteurs seulement. Cet article présente la première description de l'antipassif-mi² qui permet de réduire la valence du verbe en supprimant l'argument de type patient (P), l'argument de type destinataire/récipient (R) et l'argument unique des prédicats statifs. Contrairement aux constructions antipassives décrites pour la plupart de langues, l'antipassif ixcatèque-mi² affecte les arguments hautement individués, à savoir les participants humains, notamment lorsqu'ils sont présents dans la situation d'énonciation. Cette analyse a des implications sur la définition de l'antipassif et viendrait appuyer les études qui soutiennent que les contraintes d'emploi des constructions antipassives varient largement selon les langues.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01133273
Contributor : Evangelia Adamou <>
Submitted on : Wednesday, March 18, 2015 - 9:01:06 PM
Last modification on : Monday, December 28, 2020 - 4:54:01 PM
Long-term archiving on: : Monday, June 22, 2015 - 7:11:18 AM

File

Adamou_BSL_2014 001.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01133273, version 1

Collections

Citation

Evangelia Adamou. L'antipassif en ixcatèque. Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, Peeters Publishers, 2014, 109 (1), pp.373-396. ⟨halshs-01133273⟩

Share

Metrics

Record views

228

Files downloads

275