Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Inspecter les zones d'altitude : Développement d'une procédure multi-sources pour la prospection archéologique des terrains d'altitude

Résumé : Longtemps pensés comme immuables, les sociétés, les environnements et les systèmes d'exploitation des espaces montagnards ont été soustraits au regard archéologique. Il aura fallu plusieurs décennies d'interactions et de dialogue entre les sciences humaines et les sciences de la nature, et une somme d'avancées méthodologiques et techniques, pour que ces espaces soient envisagés autrement. Soumis aujourd'hui à des questionnements interdisciplinaires intégrés, ils révèlent, peu à peu, non pas une mais des histoires, beaucoup plus longues et complexes qu'on ne l'imaginait. Force est de constater que les différentes équipes de recherche impliquées dans ces travaux se trouvent confrontées au problème de l'acquisition de l'information primaire. Préalable indispensable à toute recherche en archéologie, la prospection en haute montagne a des spécificités et des enjeux particuliers. - Comment dépasser le cadre de la monographie d'un pâturage ou d'une montagne, pour aborder archéologiquement de plus grandes surfaces et ainsi pouvoir développer une réelle approche comparée des trajectoires des territoires d'altitude à l'échelle d'un massif ou d'une montagne ? - Comment disposer d'un référentiel statistiquement significatif et solide qui soit susceptible de comprendre à la fois les structures visibles en surface et celles recouvertes par la végétation, les colluvionnements ou encore arasées par l'activité humaine et épierrées ? Accéder à une information archéologique qui soit la plus complète possible dans un temps relativement court est l'enjeu de la phase de prospection en milieu d'altitude. Les nouvelles avancées technologiques, la diversification et la miniaturisation des capteurs, la démocratisation et le développement des drones aériens ainsi que les progrès en ergonomie informatique des logiciels de traitement de données permettent de réfléchir à la mise en oeuvre de nouvelles procédures d'acquisition de l'information primaire, de traitement et de fusion des données pour maximiser la détection des vestiges archéologiques en milieux d'altitude. Depuis 2018, c'est ce que propose de faire le programme de recherche TAHMM (Télédétection Archéologique en Haute et Moyenne Montagne) : https://www.tahmm.fr/. Il se centre sur deux zones ateliers principales, toutes deux situées en région Occitanie (Enveitg et Aulon) et deux terrains secondaires en Nouvelle Aquitaine (Estaing et Laruns). Son objectif est de croiser, sur une même zone d'étude, plusieurs sources, à haute, voire très haute résolution spatiale (taille du pixel), spectrale (nombre de bandes spectrales), radiométrique (sensibilité du capteur) et temporelle (répétitivité des acquisitions) : télédétection par satellite et par drone, lidar par drone, photogrammétrie par drone et satellite, thermographie aéroportée par drone, géophysique (géoradar, capteur magnétique) et analyse chimique des sols par fluorescence-X sont utilisé à titre exploratoire. Cette communication présentera les premiers résultats de ces recherches.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03662471
Contributor : Antoine LAURENT Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, May 9, 2022 - 12:53:24 PM
Last modification on : Friday, May 13, 2022 - 9:44:27 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03662471, version 1

Collections

Citation

Carine Calastrenc, François Baleux, Nicolas Poirier, Antoine Laurent, Magali Philippe, et al.. Inspecter les zones d'altitude : Développement d'une procédure multi-sources pour la prospection archéologique des terrains d'altitude. XXIIIe colloque du GMPCA, GMPCA, May 2022, Chambéry, France. ⟨hal-03662471⟩

Share

Metrics

Record views

9