Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Utilisation d’outils en silex pour l’exploitation alimentaire et artisanale des végétaux à Dja’de el-Mughara durant le PPNB ancien (Syrie, 9ème millénaire).

Abstract : Aux alentours de 12,000 cal. BC, se mettent en place au Proche-Orient de profondes mutations qui sur près de cinq millénaires, permettent l’émergence des premières sociétés sédentaires. L’économie de subsistance, jusqu’alors caractérisée par la cueillette et la chasse, repose progressivement sur la culture des plantes et sur l’élevage. Ces changements s’observent notamment sur le site de Dja'de el-Mughara en Syrie dont l’occupation, depuis la seconde moitié du 10ème millénaire (fin du PPNA) jusqu’à la seconde moitié du 9ème millénaire (PPNB ancien), permet de mieux comprendre l’organisation et le mode de vie des premières communautés villageoises du Levant Nord durant la néolithisation. Cet article a pour objectif de présenter les résultats préliminaires de l’étude fonctionnelle des outils en silex utilisés pour l’exploitation alimentaire et artisanale des végétaux à Dja’de. L’outillage provenant des niveaux les plus anciens du site étant actuellement conservé en Syrie, l’analyse fonctionnelle ne porte que sur le matériel de la phase récente (Dja’de III) daté de la seconde moitié du 9ème millénaire. Elle apporte néanmoins des éléments nouveaux sur la manière dont les villageois ont exploité les ressources végétales disponibles dans leur environnement, en particulier en terme de matières travaillées—céréales, roseaux, bois—de gestes techniques et de savoir-faire. La variabilité des traces observées associée aux différents modes d’action identifiés—longitudinaux et transversaux—témoigne de la diversité des opérations mises en oeuvre dans le traitement de ces matières en vue de leur acquisition et/ou de leur transformation. Une attention particulière est donnée à l’identification des faucilles et à la caractérisation précise des traces d’utilisation qui permettent d’émettre des hypothèses sur les modalités de la moisson et de déterminer certains choix techniques effectués par les villageois. La détermination du travail d’autres végétaux exploités par les habitants permet également d’aborder leur éventuelle utilisation à des fins domestiques. L’étude montre aussi que l’outillage impliqué dans ces diverses activités est plus ou moins standardisé : alors que les faucilles présentent une morphologie régulière, tributaire de l’emmanchement systématique de ces lames pour la moisson, les outils de raclage des matières végétales sont typologiquement très divers, ce qui pourrait refléter à la fois un mode de préhension plus souple et une utilisation plus opportune de ces outils.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03368387
Contributor : Fiona Pichon Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 6, 2021 - 5:08:12 PM
Last modification on : Wednesday, March 9, 2022 - 1:08:39 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03368387, version 1

Collections

Citation

Fiona Pichon. Utilisation d’outils en silex pour l’exploitation alimentaire et artisanale des végétaux à Dja’de el-Mughara durant le PPNB ancien (Syrie, 9ème millénaire).. Astruc L., McCartney C., Briois F., Kassianidou L. Near Eastern Lithic Technologies on the move. Interactions and Contexts in the Neolithic Traditions, 150, 2019. ⟨hal-03368387⟩

Share

Metrics

Record views

11