Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Villes qui se rapprochent, espace qui s'éloigne: outils visuels pour représenter le paradoxe de l'espace-temps géographique

Résumé : La représentation de l'espace-temps géographique est une des fonctions essentielles de la cartographie, dès ses premières occurrences connues chez les Égyptiens, mais qui a fait l'objet de plusieurs tentatives pour dépasser les limites des cartes classiques. C'est l'objectif de la proposition de Philippe Mathis en 1990 qui repose sur des principes de représentation des réseaux de transport sur une surface géographique déformée dans les trois di­mensions. C'est ce modèle que j'ai mis en images à partir du milieu des années 1990 et que je continue à développer en raison de la complexité de sa mise en oeuvre, de sa situation à la frontière de champs disciplinaires différents - cartographie, visualisation scientifique, jeu vidéo, et de la profondeur de la remise en question de nos représentations de l'espace qu'il porte. Nous présentons ici le parcours de ce modèle, depuis son énoncé initial, sa mise en oeuvre graphique, jusqu'à la dynamique de collaboration actuelle.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03236699
Contributor : Ifsttar Cadic Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, May 26, 2021 - 1:20:50 PM
Last modification on : Thursday, August 12, 2021 - 3:00:01 PM
Long-term archiving on: : Friday, August 27, 2021 - 7:32:22 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-02-05

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : hal-03236699, version 1

Collections

Citation

Alain l'Hostis, Jean-François Barbier. Villes qui se rapprochent, espace qui s'éloigne: outils visuels pour représenter le paradoxe de l'espace-temps géographique. Talweg - La distance, 2021, pp60-67. ⟨hal-03236699⟩

Share

Metrics

Record views

32