Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Du récit inaudible à la prise de parole : expérience d’un atelier radio avec des personnes à la recherche d’un refuge en France

Résumé : Quand elles font une demande d’asile, les personnes venues chercher refuge en France se trouvent sous le coup de contraintes et d’une emprise de la procédure qui pèse notamment sur leur capacité à prendre la parole. Ces personnes sont assignées à diverses positions et figures, notamment celles de victimes, d’assistées indésirées et de subalternes : peuvent-elles être quelqu’un d’autre qu’un ou une demandeur.se d’asile ? Le récit de l’asile neutralise-t-il tous les autres récits possibles de soi ? En mettant en place un atelier radio dans un cours de français à destination de personnes en demande d’asile, Modus Operandi propose à la fois une action pour travailler une prise de parole collective et une configuration de recherche pour analyser ensemble les relations de domination. Le cadre théorique qui guide nos analyses, autant que les relations que nous construisons et la méthodologie dans l’atelier, s’inspire des approches de la colonialité du savoir et du pouvoir et des Subaltern studies. Cet article décrit, d’une part, en quoi le récit des personnes qui demandent l’asile est inaudible et/ou indicible dans les conditions données, et, d’autre part, comment l’atelier radio crée/organise un espace pour permettre la prise de parole émancipée des processus d’assignation. La prise de parole est donc conçue comme un acte qui donne l’occasion d’être reconnu comme un sujet politique.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03190799
Contributor : Séréna Naudin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, April 6, 2021 - 4:06:33 PM
Last modification on : Thursday, October 21, 2021 - 3:17:02 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, July 7, 2021 - 6:48:55 PM

File

GatelierNaudin2020.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Relations

Citation

Karine Gatelier, Séréna Naudin. Du récit inaudible à la prise de parole : expérience d’un atelier radio avec des personnes à la recherche d’un refuge en France. Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain. Cahiers du MIMMOC, Université de Poitiers ; MIMMOC, 2020, La recherche interculturelle appliquée aux récits impossibles en contexte migratoire, ⟨10.4000/mimmoc.4043⟩. ⟨hal-03190799⟩

Share

Metrics

Record views

80

Files downloads

106