Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Raisons de croire, raisons de douter, une relecture de quelques travaux sur les fonctions de croyance

Résumé : G. Shafer présente sa théorie des fonctions de croyance essentiellement comme une théorie de la fusion des témoignages élémentaires. Mais toute fonction de croyance ne peut pas être vue comme la combinaison de fonctions à support simple (qui représentent de tels témoignages). Seules les fonctions de croyance dites à support séparable peuvent par définition être vues comme le résultat d'une telle combinaison. Ph. Smets en 1995 a indiqué que toute fonction de croyance pouvait être vue comme la combinaison de fonctions à support simple généralisées. Cette généralisation autorise une masse plus grande que 1 sur la tautologie. Cet article revisite ce travail de Smets, ainsi que des travaux thématiquement reliés de M. Ginsberg et de Th. Denoeux, afin d'en mieux comprendre la portée.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03128328
Contributor : Françoise Grélaud Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, February 2, 2021 - 10:44:27 AM
Last modification on : Monday, July 4, 2022 - 9:58:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03128328, version 1

Citation

Didier Dubois, Henri Prade, Francis Faux. Raisons de croire, raisons de douter, une relecture de quelques travaux sur les fonctions de croyance. 26émes Rencontres Francophones sur la Logique Floue et ses Applications (LFA 2017), Oct 2017, Amiens, France. ⟨hal-03128328⟩

Share

Metrics

Record views

15