Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Little Women (Les quatre filles du docteur March) : écrire la guerre pour en réussir les lendemains

Résumé : Dans le roman de la guerre civile américaine qu’est Little Women, plus connu en France sous le titre Les quatre filles du docteur March, les évocations du conflit sont paradoxalement lacunaires ou métaphoriques. Son auteur a pourtant une expérience directe du conflit : envoyée en décembre 1862 dans un hôtel transformé en hôpital, à Georgetown, dans l’État de Washington, Alcott a soigné les blessés arrivant en masse après le carnage de Fredericksburg. Loin des champs de bataille où s’affrontent les Nordistes et les Sudistes en uniformes bleus et gris, Little Women raconte la vie quotidienne à Concord, près de Boston, de quatre adolescentes et de leur mère, affectueusement surnommée Marmee, tandis que le père a rejoint les rangs de l’armée fédérale en qualité d’aumônier. Il est impossible de savoir quelle année Alcott a choisi pour servir de cadre à sa fiction ; rien n’est dit du déroulement du conflit ; aucune précision n’est donnée en matière de batailles, des victoires ou des défaites des troupes fédérales, autant de faits auxquels est pourtant étroitement associé le destin du père. Alcott occulte également les enjeux du conflit qui donne son cadre historique à sa fiction. Cette abolitionniste convaincue n’évoque jamais la question de la suppression de « l’institution particulière » du Sud, un objectif pourtant affiché par les unionistes à partir de l’automne 1862. Ces silences ne s’expliquent pas seulement par la volonté de ménager la sensibilité de ses jeunes lecteurs. En 1867, alors que les vainqueurs comme les vaincus cherchent à oublier le traumatisme du conflit, les raisons de son déclenchement comme leur culpabilité respective, Alcott écrit la guerre désormais terminée pour rappeler les privations et les souffrances des civils et pour réconcilier les Américains. Et elle fait du lien familial, idéalisé dans tout son roman, la métaphore des relations entre compatriotes. Tout conflit qui pourrait nuire à la cohésion de la famille est apaisé par Marmee qui semble incarner la force de l’Union.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03111950
Contributor : Isabelle Guillaume Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, January 15, 2021 - 5:53:30 PM
Last modification on : Thursday, August 25, 2022 - 1:45:53 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03111950, version 1

Citation

Isabelle Guillaume. Little Women (Les quatre filles du docteur March) : écrire la guerre pour en réussir les lendemains. Anne Garrait-Bourrier, Patricia Godi-Tkatchouk. Écritures de la guerre aux États-Unis des années 1850 aux années 1970, Presses universitaires Blaise Pascal, pp.47-58, 2003. ⟨hal-03111950⟩

Share

Metrics

Record views

58