Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

COVID 19, une raison supplémentaire pour fiscaliser l’aide internationale, et non l’inverse

Résumé : La crise sanitaire que vivent les pays en développement devrait conduire à une augmentation des projets financés par les bailleurs de fonds. L’importance des sommes engagées pourrait conforter ces derniers dans leurs arguments en faveur du maintien de l’exonération de l’aide-projet, alors même que des réflexions s’engageaient pour éventuellement remettre en cause cet avantage fiscal (Caldeira et al., 2017, 2019, OECD, 2020).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02863886
Contributor : Fabienne Rouanet <>
Submitted on : Wednesday, June 10, 2020 - 4:37:55 PM
Last modification on : Friday, June 19, 2020 - 3:33:32 AM

File

B202-COVID 19, une raison supp...
Publication funded by an institution

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02863886, version 1

Collections

Citation

Emilie Caldeira, Anne-Marie Geourjon, Grégoire Rota-Graziosi. COVID 19, une raison supplémentaire pour fiscaliser l’aide internationale, et non l’inverse. FERDI Notes brèves / Policy briefs, FERDI, 2020. ⟨hal-02863886⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

29