Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Une perception indécise : L'esthétique atmosphérique de Cemetery of Splendour d'Apichatpong Weerasethakul

Résumé : Un siècle après les chocs perceptifs des symphonies urbaines, et à l’autre bout du monde, le cinéma proposé par le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, et en particulier le film "Cemetery of Splendour," donne à voir et sentir un milieu bien différent : plus de heurts nets ni d’apparitions brutales ou de traversées intempestives qui mettent en branle nos capacités perceptives. Ici, le cinéma s’intéresse à d’autres choses, moins tangibles, moins discernables. Nos sens sont ainsi moins stimulés par des objets de perception, que progressivement et presque imperceptiblement affectés : l’esthétique atmosphérique a remplacé la surfacique. À quoi ce cinéma nous éduque-t-il alors ? Peut-être à l’intensification de l’attention. Une attention moins portée sur des objets singuliers qu’ouverte à la teneur d’une ambiance, une attention « portée à la mesure du présent » (Ermakoff, 2007), une attention flottante sensible à un climat qui doucement opère et, de proche en proche, nous enveloppe et nous emporte.
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02447045
Contributor : Laure Brayer <>
Submitted on : Tuesday, January 21, 2020 - 12:31:10 PM
Last modification on : Tuesday, September 22, 2020 - 11:26:02 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 22, 2020 - 5:47:09 PM

File

Une-Perception-Indecise_L-esth...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02447045, version 1

Collections

Citation

Laure Brayer. Une perception indécise : L'esthétique atmosphérique de Cemetery of Splendour d'Apichatpong Weerasethakul. La Furia Umana, Duen de Bux, 2018. ⟨hal-02447045⟩

Share

Metrics

Record views

54

Files downloads

39