Vases à bière : de la production à la consommation.

Résumé : En Mésopotamie, après l’eau, la bière est la boisson la plus importante. Dès l’époque d’Uruk jusqu’au tournant de notre ère, elle est ainsi présente dans la culture locale sous de nombreuses dénominations qui induisent toutes sortes de boissons fermentées (kaš / šikarum), une variété de présentations, de couleurs et de goûts – et sans doute de fabrication – que l’on rassemble sous le nom de bière. Elles diffèrent selon que des aromates sont ajoutés, selon la durée de fermentation, le choix de levures ou autres ajout de boisson fermentée, adaptées au goût régional : par exemple, à Mari, la plus répandue s’appelle alappānum. Elles sont toujours essentiellement à base de céréales diverses (principalement orge, mais aussi parfois épeautre ou blé). Au Ier millénaire, on fabrique une bière à partir de dattes
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264113
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Tuesday, August 6, 2019 - 11:50:38 AM
Last modification on : Wednesday, August 7, 2019 - 1:17:53 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_09 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264113, version 1

Citation

Xavier Faivre. Vases à bière : de la production à la consommation.. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2009, IX. ⟨hal-02264113⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

3