L'utilisation des SIG en archéogéographie planimétrique

Résumé : En archéogéographie, les Systèmes d'Information Géographiques (SIG) sont utilisés pour les principales opérations effectuées tout au long d'une étude. Dans un premier temps, ils permettent de compiler l'information de documents planimétriques hétérogènes (cartes anciennes, photographies aériennes, plans topographiques etc.) sur une même base géométrique et géographique. Ils peuvent être utilisés pour réaliser une véritable base de données territoriale facilitant les va-et-vient entre l'observation localisée et la vision mesoscopique ou macroscopique. Dans un deuxième temps, le SIG permet d'optimiser les phases d'analyse à travers une manipulation plus aisée des échelles et l'automatisation de la recherche sur les indicateurs de transmission des formes qui sont par essence de nature spatiale et géométrique. Enf n, le SIG apparaît comme un outil de modélisation dans la mesure où il permet de tester des hypothèses traduites sous formes de fonctions spatiales.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02236295
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Thursday, August 1, 2019 - 11:58:11 AM
Last modification on : Saturday, August 3, 2019 - 1:31:50 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_08 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02236295, version 1

Citation

Sandrine Robert. L'utilisation des SIG en archéogéographie planimétrique. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2008, VIII, pp.224-226. ⟨hal-02236295⟩

Share

Metrics

Record views

178

Files downloads

5