L’évaluation certificative intégrée dans les modalités de contrôle des connaissances en LANSAD

Abstract : L’Université du Littoral Côte d’Opale (6800 étudiants répartis sur Boulogne, Calais, Dunkerque et Saint-Omer) a cherché à harmoniser les maquettes de ses formations sur l’ensemble de ses départements disciplinaires pour le contrat quadriennal 2015-2019. Ainsi, un groupe de travail piloté par le Département Langues et Langues Appliquées et le Centre de Ressources en langues a été constitué dès janvier 2013 afin de définir la politique des langues dans le secteur LANSAD dans un double objectif : harmoniser les enveloppes d’heures TD et, in extenso, les services d’enseignement sur tous les sites et tous les départements et intégrer l’ambition de l’équipe du Président d’alors de développer le nombre d’étudiants diplômés également titulaires d’une certification en langues. Un objectif à 20% nous avait alors été donné contre les 3 à 4% constaté jusqu’en 2012. Adossé aux recherches en didactique des langues qui s’intéressent au secteur LANSAD, notre groupe de travail a proposé un livre vert LANSAD avec une ambition politique clairement affichée : une évaluation des étudiants LANSAD traditionnelle préservée avec une intégration douce de l’évaluation certificative pour les années diplomantes (L3 et M2) : 50% de la note d’un semestre de ces années sont dédiés à la conversion de la réussite totale ou partielle à une certification évaluant au minimum quatre activités langagières. Les 50% restants étant dédiés à l’évaluation classique. En outre, le livre vert voté en CFVU et mis en œuvre grâce à des moyens humains supplémentaires a proposé une offre plurilingue tant au niveau de la LV1 de certains départements que pour la création de Centre de Langues (LV2 obligatoires ou optionnelles) et a permis de valoriser les certifications obtenues par les étudiants dans d’autres langues par le biais d’un système de bonus. Nous vous proposerons de détailler notre travail, nos outils et nos résultats afin de proposer des pistes d’action pour bâtir une politique des langues soucieuse du contexte universitaire dans lequel elle s’inscrit.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02083339
Contributor : Jean-François Brouttier <>
Submitted on : Thursday, March 28, 2019 - 10:47:26 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:42:38 AM

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-02083339, version 1

Collections

Citation

Imelda Elliott, Jean-François Brouttier. L’évaluation certificative intégrée dans les modalités de contrôle des connaissances en LANSAD. Colloque international sur la gouvernance linguistique des universités et établissements d'enseignement supérieur, Observatoire européen du plurilinguisme, Nov 2018, Paris, France. ⟨hal-02083339⟩

Share

Metrics

Record views

28