Méthode d’analyse en groupe d’acteurs et souffrances psychosociales sur un quartier de relégation sociale

Résumé : La souffrance psychosociale est devenue une préoccupation publique à partir des années 1980, d’abord définie dans le cadre de l’émergence des problématiques de l’exclusion. Depuis quelques années, la diffusion de la préoccupation pour ce type de souffrance s’est développée sur un ensemble varié de scènes sociales dont celles des politiques de la ville, de la psychiatrie, du travail, de l’école… À partir d’une recherche action basée sur la méthode d’analyse en groupe d’acteurs et d’un diagnostic réalisé pour la mise en œuvre d’un atelier santé ville sur un territoire de relégation sociale de Toulouse, l’article fait un point sur les problèmes rencontrés par les intervenants sociaux pour prendre en charge des souffrances qui relèvent moins de la psychiatrie que de l’articulation des interventions sociales.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02076279
Contributor : François Sicot <>
Submitted on : Friday, March 22, 2019 - 9:21:29 AM
Last modification on : Thursday, June 6, 2019 - 11:48:02 AM

Identifiers

Collections

Citation

Pascale Manuello, François Sicot. Méthode d’analyse en groupe d’acteurs et souffrances psychosociales sur un quartier de relégation sociale. Empan, Erès, 2016, 3 (103), pp.111-119. ⟨10.3917/empa.103.0111⟩. ⟨hal-02076279⟩

Share

Metrics

Record views

41