La géographie des ambassades et des consulats en Allemagne et l’effacement de l’ancienne frontière allemande (1984-2014)

Résumé : Avec 160 ambassades et 317 consulats sur son sol en 2014, l’Allemagne apparaît comme un des plus importants nœuds au monde en termes de présence diplomatique. La Réunification puis le déplacement des institutions de Bonn à Berlin ont profondément modifié la répartition de ces établissements au sein de son territoire. L’étude de cette géographie mouvante sur une période de 30 ans permet de présenter le passage de deux systèmes hermétiques lorsque l’Allemagne était divisée, à un réseau d’ambassades et de consulats unique à la fois traversé par des logiques exogènes (la fermeture progressive de ces structures par de nombreuses chancelleries) et endogènes. En ce qui concerne ces dernières, nous nous intéresserons particulièrement à l’hypothèse d’un effacement progressif de l’ancienne frontière interallemande, autant dans la manière dont le réseau des villes abritant les consulats intègre les nouveaux Länder que dans la description des périmètres de compétence de ces institutions diplomatiques.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02058693
Contributor : Pierre-Hugo Lecomte <>
Submitted on : Wednesday, March 6, 2019 - 9:52:36 AM
Last modification on : Wednesday, April 10, 2019 - 1:35:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02058693, version 1

Citation

Antoine Laporte. La géographie des ambassades et des consulats en Allemagne et l’effacement de l’ancienne frontière allemande (1984-2014). Revue Géographique de l'Est, Association des géographes de l’Est, 2016, 56 (3-4). ⟨hal-02058693⟩

Share

Metrics

Record views

22