La famille par contrat: la construction politique de l'alliance et de la parenté

Résumé : En cinquante ans, le modèle dominant de la famille nucléaire unie pour la vie a volé en éclats. Les impératifs économiques, la circulation accrue des personnes, l’égalité des femmes et la reconnaissance des sexualités minoritaires ont changé en profondeur les agencements familiaux. Les familles sont nucléaires, monoparentales, recomposées, homoparentales, composées d’enfants biologiques, adoptifs ou issus d’une assistance médicale à la procréation. Face à cette réalité multiple, l’État doit reconnaître la légitimité d’un tel pluralisme et ne saura privilégier aucune forme familiale sur une autre, sous peine de compromettre l’égalité et la paix sociale. La famille apparaît progressivement comme un instrument d’autoréalisation des membres qui la composent plutôt que comme une fin en soi, et le choix de la fonder relève désormais d’une décision personnelle et intime. Sa contractualisation permet d’accompagner ce processus de subjectivation qui place le fait familial au sein de la vie privée. Au communisme familialiste des sociétés traditionnelles, la modernité fait émerger l’individuation domestique de type relationnel. Le seul moyen de garantir la pluralité et la démocratie familiale est celui où l’Etat se bornerait à protéger des contrats privés.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01844936
Contributor : Daniel Borrillo <>
Submitted on : Thursday, July 19, 2018 - 8:40:04 PM
Last modification on : Friday, July 20, 2018 - 1:14:27 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01844936, version 1

Collections

Citation

Daniel Borrillo. La famille par contrat: la construction politique de l'alliance et de la parenté. Presses Universitaires de France, 2018, Gaspard Koenig, 978-2-13-080831-2. ⟨hal-01844936⟩

Share

Metrics

Record views

51