Exploration théorique de l'impact du biais de désirabilité sociale sur la validité prédictive des inventaires de personnalité via des simulations de Monte Carlo

Résumé : La question du biais associé aux réponses socialement désirables (RSD) dans les inventaires de personnalité est à la fois une source d'inquiétude – en particulier pour la validité prédictive de ces mesures – et de débat, en raison de l'inconsistance des tailles d'effets généralement reportées (de petites à grandes). Alimentant le débat, mais basée exclusivement sur des simulations de Monte Carlo, l'étude de Paunonen et LeBel (2012) conclut à une influence minimale sur la validité prédictive, même lorsqu'un large biais de RSD est ajouté dans la simulation. Selon nous, les critères utilisés dans leur simulation sont, au moins partiellement, psychométriquement et psychologiquement problématiques. En particulier, alors même que le biais de RSD se caractérise théoriquement par une forte variabilité interindividuelle, l'importance du biais simulé est linéairement dépendante du score vrai donné sur une échelle de réponse allant de 1 à 9. Nous avons reproduit la même simulation de Monte Carlo, mais en relâchant certains des postulats de l'étude originale de Paunonen et LeBel (2012), en particulier ceux liés à la relation linéaire entre le score vrai et le biais de RSD, ainsi qu'à la distribution de laquelle est tirée le biais. Nous testons ainsi l'influence d'un biais échantillonné dans une distribution semi-normale sur la validité prédictive. Egalement, nous avons testé la possibilité d'un biais important pour des scores vrais élevés (8 ou 9 sur l'échelle de réponse), ce qui n'était pas envisagé dans l'étude originale. Les changements ainsi introduits génèrent des données individuelles plus extrêmes qui, bien que rares, influencent fortement la validité prédictive, bien plus qu'initialement envisagé dans l'étude de Paunonen et LeBel (2012). Enfin, contrairement à l'étude originale qui ne comparait aucun des modèles simulés à des données de participants humains, nous avons testé le fit entre les distributions issues des simulations et celles correspondant aux données humaines pour les dimensions de l'inventaire de personnalité du Big Five. Nous discuterons les implications dans le cadre des enjeux liés à l'auto-présentation dans le domaine de la personnalité.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01839423
Contributor : Jean-Charles Quinton <>
Submitted on : Saturday, July 14, 2018 - 7:16:03 PM
Last modification on : Thursday, July 11, 2019 - 11:42:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01839423, version 1

Collections

Citation

Annique Smeding, Benoit Dompnier, Jean-Charles Quinton. Exploration théorique de l'impact du biais de désirabilité sociale sur la validité prédictive des inventaires de personnalité via des simulations de Monte Carlo. Congrès International de Psychologie Sociale en Langue Française, Jul 2018, Louvain-la-Neuve, Belgique. ⟨hal-01839423⟩

Share

Metrics

Record views

141