L'« Observatoire Hommes-Milieux » : un expert indépendant au sein d'une controverse environnementale complexe. Le cas de la gestion des résidus de traitement de bauxite à Gardanne, France

Résumé : Les Observatoires Hommes-Milieux (OHM) ont été créé par le CNRS en 2007. Les OHM, outils de recherches interdisciplinaires, permettent la mise en oeuvre, autour d’un objet partagé, de recherches disciplinaires et interdisciplinaires aptes à développer le champ de l’écologie globale, dans l’objectif de répondre à la demande sociétale et de documenter la décision politique. Les OHM sont construits autour d’un objet constitué d’un lieu caractérisé par un fait structurant qui est profondément modifié par un élément fondateur. Dans le cas du premier OHM créé, l’OHM Bassin Minier de Provence (OHM-BMP), le territoire est celui du Bassin Minier (entre Marseille et Aix en Provence), le fait structurant l’exploitation minière et l’élément fondateur, l’arrêt assez brutal de l’exploitation minière en 2003. Associé à cette exploitation minière, existe depuis la fin du XIXème siècle, une usine de fabrication d’alumine à partir de bauxite. Depuis 1966, les résidus de traitement de bauxite connus sous l’appellation de « boues rouges », ont été rejetés en mer au large de Cassis, par 300 m de fond. La création du Parc National des Calanques et l’évolution de la réglementation ont entrainé l’arrêt du rejet en mer de la fraction solide de ces résidus, et la mise en place d’un stockage à terre. Cela a réveillé le débat concernant la gestion des résidus de traitement de bauxite, issus de l’usine d’alumine de Gardanne, avec l’apparition d’une polémique « terrestre » qui s’est ajoutée à la polémique « marine » existante depuis 50 ans, allant jusqu’à la mise en doute de la pérennité de cette entreprise. Dans le cadre de ce débat très conflictuel, l’OHM-BMP a lancé une étude interdisciplinaire sur la question des impacts sanitaires et environnementaux potentiels du site de stockage. Les premiers résultats sur les contaminations atmosphériques montrent que les flux de particules au voisinage du site sont très nettement inférieurs à ceux mesurés au centre-ville de Gardanne, à proximité de l’usine, signifiant que l’emprise de la pollution est différente de celle qui était intuitivement imaginable. L’OHM a pu intervenir à certaines étapes du débat public, en apportant des informations nouvelles qui ont été reconnues comme indépendantes par tous les partis. Il a ainsi pu présenter ces travaux devant la commission de suivi de site, en tant qu’invité à la demande des associations. Malgré ces réussites, on peut déplorer que l’OHM soit plus considéré par certains acteurs que d’autres, et qu’en particulier les services de l’Etat et l’industriel ne reconnaissent pas réellement cet interlocuteur qui inspire à l’inverse une certaine confiance dans la société civile. Du fait d’une forte interaction interne, grâce à laquelle se mettent en place des débats contradictoires et un affinement des dispositifs, l’OHM est à ce stade capable d’aider à l’augmentation de la transparence scientifique, l’explicitation des enjeux, l’analyse des argumentations - nécessaires à un règlement de conflit dans la perspective des approches participatives en politique, exigées de nos jours par les institutions européennes.
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01837155
Contributor : Yves Noack <>
Submitted on : Thursday, July 12, 2018 - 5:08:00 PM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:20:48 PM
Long-term archiving on : Monday, October 15, 2018 - 1:03:05 PM

File

Noack et al., 2018.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01837155, version 1

Citation

Y. Noack, Juliette Rouchier, Jean-Claude Raynal. L'« Observatoire Hommes-Milieux » : un expert indépendant au sein d'une controverse environnementale complexe. Le cas de la gestion des résidus de traitement de bauxite à Gardanne, France. Colloque International Interdisciplinaire Contaminations, Environnement, Santé et Société, Jul 2018, Toulouse, France. ⟨hal-01837155⟩

Share

Metrics

Record views

206

Files downloads

82