Introduction générale. Ordres et désordres en temps de guerre

Abstract : « La guerre en somme c’était tout ce qu’on ne comprenait pas. Ça ne pouvait pas continuer » , comme s’en effare le héros célinien, Ferdinand Bardamu. En ce centenaire de la Première Guerre mondiale, il convient précisément de mieux comprendre le conflit par un de ses aspects qui ne pouvait continuer d’être largement ignoré dans son Histoire. Il s'agit de la part prise par les agents de l'ordre (policiers et les gendarmes, dans la diversité de leurs statuts et situations) dans les sociétés en guerre, ce théâtre de violence paroxystique qui, de prime abord, laisse penser que les force de l’ordre du temps de paix n’ont (plus) aucun rôle à y jouer. Les potentialités de cette problématique sont plurielles. Un tel champ de recherches donne en effet à voir par le biais de l'évolution des systèmes, des pratiques et des acteurs de la régulation policière – les titulaires légitimes du monopole de la violence étatique pour reprendre la définition wéberienne classique – les tranformations conjointes des sociétés, de leur rapport à la violence mais également de leurs déviances, face aux pressions induites par le conflit sur les communautés locales ou nationales.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01836767
Contributor : Jonas Campion <>
Submitted on : Thursday, July 12, 2018 - 3:00:26 PM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:17:13 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01836767, version 1

Collections

Citation

Jonas Campion, Laurent Lopez, Guillaume Payen. Introduction générale. Ordres et désordres en temps de guerre. Revue de la Gendarmerie Nationale, 2017, 13 p. ⟨hal-01836767⟩

Share

Metrics

Record views

50