Rapport de la recherche LONGIT

Résumé : La recherche LONGIT, lancée l’année scolaire 2014-2015 auprès d’élèves de CP, vise à comprendre le développement des habiletés de lecture et d’écriture, ainsi que leurs interactions, tout au long de la scolarité élémentaire. L’ambition de la recherche LONGIT est de faire progresser nos connaissances des facteurs susceptibles de favoriser les mécanismes d’acquisition de la lecture et de l’écriture au cours de la scolarité élémentaire. On tente ainsi de cerner la dynamique de l’apprentissage de la lecture/écriture. Le travail consiste dans un suivi à long terme de l’évolution des habiletés qui entrent en jeu dans la maîtrise de la lecture, c’est-à-dire in fine la compréhension fine des textes et la production d’écrits. Les différentes habiletés impliquées dans l’acquisition de la lecture sont maintenant bien documentées dans la littérature (Bianco et al, 2010, 2012), pointant notamment les rôles des habiletés de langage oral (vocabulaire, syntaxe, compréhension orale) et de code (conscience phonologique, dénomination rapide, décodage, lecture/fluidité). Néanmoins, peu de travaux ont étudié comment ces habiletés évoluent et interagissent entre elles dans un temps long, qui plus est à partir du début de l’apprentissage de l’écrit. On sait par ailleurs que l’apprentissage de l’écriture et de la lecture sont étroitement liés sans que l’on puisse encore précisément décrire la manière dont les acquisitions dans les deux domaines interagissent et s’influencent mutuellement (Abbott, Berninger & Fayol, 2010 ; Berninger & Abbott, 2010). L’étude LONGIT ambitionne aussi de prendre en compte des facteurs scolaires susceptibles d’intervenir dans l’évolution de la maîtrise des différentes habiletés de lecture et d’écriture. Cette évolution n’est en effet pas seulement le fruit d’un développement intra-individuel. Il s’agit aussi d’un processus d’acquisition qui provient de l’exposition à un enseignement et d’interactions au sein de la classe avec un enseignant et des élèves. C’est pourquoi des observations ont été réalisées en classe dans le but d’évaluer, grâce à l’instrument Classroom Assessment Scoring System (CLASS) (Pianta, LaParo & Hamre, 2008), la qualité des interactions maître-élèves (soutien affectif aux élèves, soutien aux apprentissages, organisation de la classe). Les enseignants ont aussi à répondre à un questionnaire sur leurs pratiques enseignantes afin d’obtenir des renseignements sur leurs conceptions de l’enseignement et des apprentissages et la manière dont ils organisent les activités en classe. Les habiletés cognitives sont bien sûr fondamentales dans la maîtrise de la lecture-écriture. Toutefois, il est probable que des facteurs conatifs interviennent également. C’est pourquoi nous avons aussi pris en compte le sentiment de compétence des élèves en lecture/écriture et leur motivation pour cette activité, de même que le jugement des enseignants à l’égard de chacun de leurs élèves (attention, concentration, rapidité, efficacité, motivation, comportement en classe, valeur scolaire en lecture/écriture).
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] Université Grenoble - Alpes. 2016
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01823583
Contributeur : Philippe Dessus <>
Soumis le : mardi 26 juin 2018 - 11:06:33
Dernière modification le : jeudi 18 octobre 2018 - 11:38:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01823583, version 1

Collections

Citation

Pascal Bressoux, Maryse Bianco, Marie-Line Bosse, Olivier Cosnefroy, Philippe Dessus, et al.. Rapport de la recherche LONGIT. [Rapport de recherche] Université Grenoble - Alpes. 2016. 〈hal-01823583〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91