Autoritarisme, politique symbolique et création musicale. Stratégies de légitimation symbolique dans le Mexique postrévolutionnaire et le Nigeria postcolonial

Résumé : Les stratégies de légitimation symbolique visent à maintenir un certain ordre social grâce à l’imaginaire et aux rituels qui instaurent ou sacralisent des temporalités et des mémoires. Après avoir proposé une nouvelle définition du concept de politique symbolique, cet article étudie l’utilisation de la création musicale au sein des stratégies de légitimation symbolique de deux régimes autoritaires postcoloniaux : le régime mexicain postrévolutionnaire durant les années 1930 et le régime militaire nigérian dans les années 1970. La comparaison entre ces deux pays se révèle extrêmement riche pour comprendre de quelle façon les processus de construction nationale conditionnent les stratégies de légitimation symbolique des régimes.
Type de document :
Article dans une revue
Revue internationale de politique comparée, De Boeck, 2012, 19 (4), pp.15-40. 〈10.3917/ripc.194.0015〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01758582
Contributeur : Luis Velasco-Pufleau <>
Soumis le : mercredi 4 avril 2018 - 15:50:20
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 10:10:06

Fichier

RIPC_194_0015.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Velasco-Pufleau Luis. Autoritarisme, politique symbolique et création musicale. Stratégies de légitimation symbolique dans le Mexique postrévolutionnaire et le Nigeria postcolonial. Revue internationale de politique comparée, De Boeck, 2012, 19 (4), pp.15-40. 〈10.3917/ripc.194.0015〉. 〈hal-01758582〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

74

Téléchargements de fichiers

66