L’usage du téléphone portatif comme expérience sociale

Résumé : Loin de se réduire à un seul type de conduite utilitaire, l'usage du téléphone portatif renvoie à une expérience complexe. Derrière la singularité des comportements individuels, trois grandes logiques d'action sociale sont à l'œuvre : une logique d'intégration et de reconnaissance dans un système d'appartenance réticulaire et technologique ; une logique utilitaire, de gain et de puissance dans un système de concurrence et de compétition ; et une logique de prise de distance et d'autonomie dans un système de subjectivation. L'expérience du branché apparaît comme un constant effort d'imagination visant à mettre en cohérence des aspirations de nature hétérogène. Le branché gère cette hétérogénéité par des conduites d'ajustement : zapper, qui est un appel à la fluidité, à l'immédiateté et à l'ubiquité ; filtrer, qui s'apparente à une prise de recul rusée ; et préserver qui vise avant tout à défendre une authenticité.
Type de document :
Article dans une revue
Réseaux, La Découverte, 1997, pp. 149-164. 〈https://www.cairn.info/revue-reseaux1-1997-2-p-149.htm〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01671113
Contributeur : Francis Jauréguiberry <>
Soumis le : jeudi 21 décembre 2017 - 19:18:59
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01671113, version 1

Collections

Citation

Francis Jauréguiberry. L’usage du téléphone portatif comme expérience sociale. Réseaux, La Découverte, 1997, pp. 149-164. 〈https://www.cairn.info/revue-reseaux1-1997-2-p-149.htm〉. 〈hal-01671113〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59