Le capital environnemental, nouvelle clé d'interprétation de la gentrification rurale ?

Résumé : Encore confidentielle en France, mais déjà bien ancrée dans la littérature anglo-saxonne, l’approche proposée par la gentrification rurale permet une lecture renouvelée des dynamiques contemporaines des espaces ruraux, mettant entre autres choses l’environnement au cœur des transformations socio-spatiales et soulignant les inégalités liées à ce processus. À travers les recherches empiriques menées dans trois terrains singuliers mais unis par leur caractère emblématique (les campagnes anglaises, le Montana, la Montagne limousine), l’article propose d’explorer le processus de gentrification en l’interrogeant par le prisme du capital environnemental : cet actif social rend compte des investissements des gentrifieurs dans l’environnement, réalisés selon des valeurs spécifiques, dans le but de satisfaire leurs intérêts et leurs objectifs. Par le jeu de conversion et reconversion des capitaux qu’elle suggère, cette grille de lecture permet alors d’appréhender les rapports de force et les inégalités d’accès à l’environnement que le processus implique, et se révèle un outil efficace pour une lecture transnationale de la gentrification rurale.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01648463
Contributor : Frédéric Richard <>
Submitted on : Sunday, November 26, 2017 - 12:01:54 PM
Last modification on : Friday, February 22, 2019 - 1:33:45 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01648463, version 1

Citation

Frédéric Richard, Greta Tommasi, Gabrielle Saumon. Le capital environnemental, nouvelle clé d'interprétation de la gentrification rurale ? . Norois, Presses universitaires de Rennes, 2017, Capital environnemental et espaces emblématiques, 2017/2 (243), pp. 89 - 110. ⟨hal-01648463⟩

Share

Metrics

Record views

133