Sophie Chave-Dartoen, Cécile Leguy, Denis Monnerie, eds, Nomination et organisation sociale.

Résumé : VOICI un ouvrage qui se distingue des nombreuses autres études anthropologiques sur les noms personnels, d'abord en ce qu'il cherche à décrire non pas seulement le mode de formation de ceux-ci, mais aussi et surtout, en ce qu'il vise à appréhender le phénomène même de la nomination des personnes et des groupes. Comme l'écrit Cécile Leguy dans sa contribution sur la nomination telle qu'elle a été abordée par la linguistique, il s'agit de « s'intéresser non plus seulement au produit, le nom propre, mais d'abord au processus, la nomination » (p. 66). Ce livre est également original parce qu'il « cherche à comprendre les interactions entre les diverses formes d'organisation, au sens large, des sociétés et la nomination (porter et/ou transmettre et/ou conférer un ou plusieurs noms) des personnes – vivants et ancêtres – et des entités sociales : groupes, lieux, etc. » (Denis Monnerie, p. 35). En effet, à quelques exceptions près, les analyses anthropolo-giques des phénomènes de nomination ne se sont guère attachées à faire ce lien. Autrement dit, les noms personnels ne sont pas envisagés ici comme un fait lexical isolé, qui aurait en quelque sorte une existence propre et que l'on pourrait envisager à part d'autres faits sociaux. La nomination est, au contraire, considérée comme un fait social à part entière qu'il est possible de mettre en regard d'autres faits sociaux qu'elle permet de révéler, renforce ou, dans de rares cas, entre en tension avec. L'autre caractère remarquable de ce livre est la pré-sence, outre de cas ethnographiques détaillés 1 , de trois articles faisant le point sur la question des noms personnels, dans une perspective anthropologique (Denis Monnerie), linguistique (Cécile Leguy) et cognitive (Sophie Chave-Dartoen). On y trouve une histoire des concepts utilisés dans ce champ d'étude et une présentation des théories produites qui s'avèrent extrê-mement utiles car elles montrent les nombreuses questions d'ordre général que pose l'étude de la nomination. Après avoir rappelé ce que revêtaient les notions d'organisation, de structure, de morphologie ou encore de physiologie sociales dans les traditions anthropolo-giques, au Royaume-Uni et en France, Denis Monnerie s'attache à présenter les diverses interrogations que suscite l'étude de la nomination. Ce phénomène a essen-tiellement été envisagé sous l'angle de la classification des personnes – qu'il opère indéniablement – et rares sont les analyses qui se posent explicitement la question de sa relation avec l'organisation sociale. Or, les analyses de matériaux ethnographiques océaniens et africains présentées dans ce volume font apparaître que les noms COMPTES RENDUS
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01648303
Contributor : Pascale Bonnemère <>
Submitted on : Saturday, January 13, 2018 - 10:50:23 PM
Last modification on : Friday, January 19, 2018 - 10:15:22 AM
Long-term archiving on : Monday, May 7, 2018 - 12:12:57 AM

File

CR.Chave_Leguy_Monnerie_2012.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01648303, version 1

Collections

Citation

Pascale Bonnemère. Sophie Chave-Dartoen, Cécile Leguy, Denis Monnerie, eds, Nomination et organisation sociale.. L'Homme - Revue française d'anthropologie, Éditions de l'EHESS 2013. ⟨hal-01648303⟩

Share

Metrics

Record views

67

Files downloads

52