Imagerie multimodale IRM/optique pour le suivi du cancer colorectal chez la souris

Hugo Dorez 1 Raphaël Sablong 1 Sophie Gaillard 2 Driffa Moussata 3 Hélène Ratiney 1 Olivier Beuf 1
1 RMN et optique : De la mesure au biomarqueur
CREATIS - Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l'Image pour la Santé
2 PILoT - Plateforme d'Imagerie Multimodale LyonTech
CREATIS - Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l'Image pour la Santé
Abstract : But de l’étude : Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) possèdent une forte probabilité d’évolution vers le cancer colorectal (CCR) [1]. Afin de prévenir la survenue du CCR, il est impératif de pouvoir examiner précisément l’inflammation précoce ainsi que les stades précancéreux (dysplasie), liée à ces MICI, mais également de pouvoir en suivre l’évolution. Pour cela, nous présentons un protocole d’imagerie multimodale permettant le suivi du développement du CCR sur MICI à plusieurs échelles et plusieurs sources de contraste. Ce suivi est réalisé sur un modèle murin de colite inflammatoire aboutissant au CCR pouvant être résumé par la séquence simplifiée : inflammation, dysplasie et cancer.Matériel et méthodes : Le suivi des lésions s’effectue sur 20 souris chimiquement traitées à l’aide d’une combinaison d’azoxyméthane et de dextran sulfate sodium, 12 animaux supplémentaires servent de contrôle. Les souris sont imagées toutes les 6 semaines pendant 6 mois. Le protocole combine séquentiellement l’endoscopie conventionnelle (EC) en lumière blanche, la chromoendoscopie (CE) et l’endomicroscopie confocale (EMC). L’IRM endoluminale est ensuite réalisée à l’aide de capteurs endorectaux (CER) développés pour les besoins de l’étude [2]. L’EC permet la détection et la caractérisation millimétrique en surface des anomalies. De manière similaire, la CE permet de rehausser le contraste muqueux et d’améliorer la sensibilité de détection des lésions planes et déprimées, qui suggèrent des atteintes généralement plus graves. L’EMC est quant à elle utilisée pour caractériser microscopiquement l’architecture du réseau microvasculaire ainsi que la forme et la distribution des cryptes constituant la surface épithéliale (≈100μm). Finalement, l’IRM endoluminale est utilisée pour caractériser les lésions en profondeur et pour stadifier l’évolution des tumeurs, sur la base de l’imagerie T1 sans recours à un agent de contraste notamment pour des facilités pratiques.Résultats : Chaque stade de la pathologie présente des motifs caractéristiques observés à l’aide des différentes modalités d’imagerie (voir figure 1). L’inflammation précoce se caractérise par une déformation des cryptes et une déstructuration du réseau microvasculaire. Aux stades dysplasiques, la prolifération cellulaire anarchique mène à des fusions des cryptes et à une perméabilité membranaire accrue liée à une extravasation de l’agent de contraste. Enfin, le CCR se traduit,à l’aide des modalités optiques,par l’observation de massifs tumoraux hypervascularisés. L’IRM endoluminale permet d’évaluer l’atteinteinflammatoire (par une mesure de l’épaississement du complexe colique) et également d’apprécier, en profondeur, l’évolution des lésions précancéreuses et tumorales.Discussion : Le protocole permet le suivi, à plusieurs échelles, de la séquence de développement du CCR évoluant sur terrain inflammatoire chez le petit animal. La combinaison des modalités d’imagerie utilisées au sein d’un même protocole permet d’améliorer la sensibilité de détection des lésions et d’en caractériser l’état en surface et en profondeur.Références :1. Bretthauer M. et al, Colorectal cancer screening: Review: Colorectal cancer screening. J. Intern. Med. 270:87–98, 2011.2. Dorez H. et al, Endoluminal high-resolution MR imaging protocol for colon walls analysis in a mouse model of colitis. Magn Reson Mater Phys Biol Med. 10:1–13 2016.Remerciements :LABEX PRIMES (ANR-11-LABX-0063).
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01560416
Contributor : Béatrice Rayet <>
Submitted on : Tuesday, July 11, 2017 - 3:26:32 PM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 3:01:11 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01560416, version 1

Citation

Hugo Dorez, Raphaël Sablong, Sophie Gaillard, Driffa Moussata, Hélène Ratiney, et al.. Imagerie multimodale IRM/optique pour le suivi du cancer colorectal chez la souris. 3ème Congrès de la SFRMBM, Mar 2017, Bordeaux, France. ⟨hal-01560416⟩

Share

Metrics

Record views

128