Discuter la catégorie d’Etat « fragile » par l’analyse des politiques publiques : le cas des réformes de l’enseignement supérieur au Burundi

Résumé : Cet article propose de discuter la catégorie d’Etat « fragile » par une lecture en terme de sociologie de l’action publique. Deux hypothèses de l’Etat « fragile » sont testées : le transfert rigide d’un modèle de réforme construit à l’international et l’absence d’acteurs de la société civile participant au processus de politique publique. Ces entrées sont mises à l’épreuve de deux réformes du secteur de l’enseignement supérieur au Burundi, d’une part, l’application du modèle du Licence-Master-Doctorat issu du processus de Bologne, et d’autre part, l’absence de réforme de la bourse étudiante et d’une politique de partage des coûts. Nos résultats, basés sur une enquête de terrain dans le cadre d’une thèse en science politique, démontrent, par l’analyse des politiques publiques, la banalité de l’Etat burundais plutôt que sa fragilité. Cette lecture de l’Etat par l’action publique se révèle être une entrée heuristique, notamment au Sud, pour tester les catégories et les typologies qui se multiplient sur l’Etat.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01537815
Contributor : Olivier Provini <>
Submitted on : Monday, January 29, 2018 - 12:36:29 PM
Last modification on : Monday, June 17, 2019 - 6:26:09 PM
Long-term archiving on : Friday, May 25, 2018 - 10:36:53 AM

File

Discuter la catégorie d'Etat...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01537815, version 1

Citation

Olivier Provini. Discuter la catégorie d’Etat « fragile » par l’analyse des politiques publiques : le cas des réformes de l’enseignement supérieur au Burundi . Critique Internationale, Presses de sciences po, 2017, octobre-décembre (77). ⟨hal-01537815⟩

Share

Metrics

Record views

246

Files downloads

127