Skip to Main content Skip to Navigation

Soundspaces : Espaces, expériences et politiques du sonore

Résumé : Son et espace. Voici deux notions qui, depuis longtemps, ont été mises en lien par différents artistes, compositeurs et chercheurs. Le terme d’« espace sonore » se décline à de multiples échelles. Il désigne l’espace tonal entre des notes, une bulle ou enveloppe, une ambiance, un paysage, une dimension de la création théâtrale ou chorégraphique contemporaine… L’espace sonore, transcalaire et multirythmique, résulte de compositions, d’expérimentations et de régulations. Il peut être appréhendé dans des perspectives immersives ou de distanciation. Assurément, penser le(s) lien(s) entre « espace » et « son » invite à réexaminer les catégorisations de ces notions, la diversité de leurs agencements. C’est le projet de Soundspaces. Dans cet ouvrage, géographes, ethnologues, sociologues, historiens de l’art et des arts du spectacle, urbanistes et paysagistes, architectes, politologues, ingénieurs du son et acousticiens, mais aussi artistes et acteurs culturels, voire habitants, apportent différents outils, écoutes, manières de faire, modèles et interrogations. Ils scrutent ensemble, de façon croisée et toujours en écho, la pluralité des échelles et la diversité des modes de composition, d’expérimentation et d’action par et sur les espaces sonores. Dans quelle mesure l’écriture sonore se déploie-t-elle en espace ? L’attention à l’écoute permet-elle de considérer la spatialité autrement ? Une série d’études explore les modes d’espaces à l’oeuvre dans l’élaboration d’une bande-son cinématographique, d’une création scénique, d’une cartographie sonore pour un territoire… Existe-t-il des identités sonores et comment se forment-elles ? Dans quelles mesures les sensibilités sont-elles encadrées par des codes, normes et règles de comportements ? L’expérience sonore est ici explorée dans ses diverses polyphonies, dans les villes occidentales du XXe siècle, au Caire, dans le métro ou les services de cancérologie. Quels sont les outils et postures déployés par le chercheur pour aborder la dimension sonore ? Comment créer de nouvelles expérimentations sensibles ? Le constat ayant été établi d’un hiatus croissant entre, d’une part, la place occupée par les ressentis et vécus, mais aussi les souhaits participatifs des habitants dans les réalités socio-spatiales de l’environnement, et, de l’autre, la pensée encore largement normative d’un agir malgré tout de plus en plus territorialisé, comment interroger les cadres cognitifs et référentiels de l’action, (re)penser les codifications scientifiques et les figures de l’expertise savante, qu’elles soient d’essence modélisatrice, logico-formelle ou phénoménologique ? Positionnant la relation son/espace comme un domaine de recherche transdisciplinaire, à la croisée entre sciences physiques et de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, sciences politiques et approches artistiques, Soundspaces aborde différents cas d’étude et donne un aperçu des changements, des dépassements, des enjeux et des zones de blocages dans les réflexions et études sur le sonore. < http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3696 >
Complete list of metadatas

Cited literature [257 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01535908
Contributor : Philippe Woloszyn <>
Submitted on : Saturday, June 17, 2017 - 5:18:47 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 7:06:37 PM

File

VersionPDF.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01535908, version 1

Citation

Claire Guiu, Guillaume Faburel, Marie-Madeleine Mervant-Roux, Henry Torgue, Philippe Woloszyn. Soundspaces : Espaces, expériences et politiques du sonore. France. Presses universitaires de Rennes, pp.417, 2014, Collection "Géographie sociale", 978-2-7535-3460-5. ⟨hal-01535908⟩

Share

Metrics

Record views

1234

Files downloads

2639