Mesurer l’impact de l’urbanisation des sols et ses effets sur l’agriculture et l’environnement

Patrick Le Gouée 1
1 LETG - Caen - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique
LETG - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique
Résumé : À croissance économique égale, notre pays urbanise deux fois plus de terres que notre voisin l’Allemagne. Or, les sols remplissent des fonctions essentielles pour le bon développement des sociétés. Il est donc très important d’apporter aux gestionnaires du territoire des éléments leur permettant de prendre conscience de l’étendue des enjeux et de disposer de données pour les aider à mieux prendre en compte les sols dans la création ou la révision des documents d’urbanisme. Sont envisagées ici les applications PICTUS et SQUAT : développées par Vigisol, elles constituent un outil de gestion durable des territoires. En effet, pour observer en France l’ampleur et la vitesse de la consommation des sols liée à l’urbanisation, il existe de nombreuses sources d’informations parmi lesquelles Corine Land Cover (données biophysiques issues d’interprétation d’images satellites), Teruti-Lucas (enquête statistique du ministère de l’Agriculture) ou bien encore les fichiers Majic (données à vocation fiscale). Mais ces sources ne sont pas suffisantes lorsque l’on veut cartographier précisément les surfaces consommées et lorsque l’on souhaite connaitre pour chacune d’elles l’ancien usage et la nature de l’urbanisation. Une lecture et une interprétation de photographies aériennes (photo-interprétation) prises à des dates différentes selon l’application PICTUS (Photo-Interprétation du Changement d’Usage du Sol) ont permis de répondre à ces objectifs. Ces surfaces consommées ont été croisées ensuite avec une base de données sur les sols afin de déterminer la qualité agronomique des terres urbanisées et les potentiels de production perdus. Les banques de données Sol ont été produites à l’échelle 1/50 000 et ont permis de dresser des cartes de qualité agronomique à partir de critères pédologiques (texture, épaisseur, hydromorphie), topographiques (exposition et pentes des versants) et pédo-climatiques (déficit hydrique selon la méthode des bilans hydriques), critères mobilisés dans le cadre de l’application SQUAT (Spatialisation de la QUalité Agronomique des Terres). À l’échelle locale comme au niveau régional, les applications PICTUS et SQUAT permettent de poser en Normandie un bilan de la consommation des sols induite par l’urbanisation, d’en mesurer les conséquences agricoles et environnementales et de proposer des connaissances nouvelles pour une meilleure gestion des sols dans les territoires. Le développement de ces deux applications est à mettre à l’actif de l’association Vigisol, association de loi 1901 issue depuis 2011 d’un partenariat entre un chercheur de l’université de Caen Normandie et un opérateur foncier représenté par la SAFER (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) de Basse-Normandie.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Les cartes et les données pédologiques. Des outils au service des territoires., 2017, 979-10-275-0099-4
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01521618
Contributeur : Patrick Le Gouée <>
Soumis le : vendredi 12 mai 2017 - 09:35:53
Dernière modification le : samedi 13 mai 2017 - 01:10:35

Identifiants

  • HAL Id : hal-01521618, version 1

Citation

Patrick Le Gouée. Mesurer l’impact de l’urbanisation des sols et ses effets sur l’agriculture et l’environnement. Les cartes et les données pédologiques. Des outils au service des territoires., 2017, 979-10-275-0099-4. <hal-01521618>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51