Postures du chercheur dans les processus mémoriels et patrimoniaux des migrations. Réflexivité revisitée

Abstract : Postures du chercheur dans les processus mémoriels et patrimoniaux des migrations. Réflexivité revisitée Le rôle des chercheurs dans les processus de valorisation des « mémoires » des migrations qu'ils étudient a fait l'objet d'analyses réflexives dans différents types de recherches relevant de l'histoire de l'immigration, de l'anthropologie des migrations et de la socio-anthropologie du patrimoine. Elles montrent des visées et postures épistémologiques diverses et posent notamment la question de l'engagement du chercheur. Revenant sur une recherche ethnographique menée il y a dix ans sur la migration portugaise en France, l'auteur met en perspective sa relation à l'objet de recherche en tant que fille d'immigrés et une approche critique de la mémoire.
Type de document :
Article dans une revue
Communications, Editions du Seuil, 2017, Des passés déplacés. Mémoires des migrations
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01507659
Contributeur : Irène Dos Santos <>
Soumis le : jeudi 13 avril 2017 - 14:45:52
Dernière modification le : lundi 4 décembre 2017 - 15:14:13

Identifiants

  • HAL Id : hal-01507659, version 1

Collections

Citation

Irène Dos Santos. Postures du chercheur dans les processus mémoriels et patrimoniaux des migrations. Réflexivité revisitée. Communications, Editions du Seuil, 2017, Des passés déplacés. Mémoires des migrations. 〈hal-01507659〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80