Insularité et dépeuplement : le cas de l’île de Flores aux Açores (Portugal)

Résumé : L’île de Flores dans l’archipel des Açores est peuplée depuis plus de 500 ans. Cette île portugaise connaît depuis plus de 50 ans un dépeuplement continu. Elle a perdu plus de la moitié de sa population et la densité y est désormais inférieure à 30 hab/km2. Cette recherche tend à spatialiser les phénomènes et à en comprendre les facteurs déterminants (mobilité, isolement, concurrence spatiale). L’urgence est devenue forte car les solidarités régionales, nationales et européennes, qui permettent le maintient du territoire, menacent de se diluer.
Type de document :
Article dans une revue
Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2016, 〈10.4000/eps.6132〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01464836
Contributeur : Didier Vye <>
Soumis le : vendredi 10 février 2017 - 15:14:51
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2018 - 15:50:40

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Louis Marrou. Insularité et dépeuplement : le cas de l’île de Flores aux Açores (Portugal) . Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2016, 〈10.4000/eps.6132〉. 〈hal-01464836〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

98