L'embouchure du fleuve antique dans les étangs narbonnais

Résumé : Les fouilles du Castélou/Mandirac, à 6 km au sud de Narbonne, correspondent à l’un des trois chantiers programmés réalisés dans le cadre du Programme Collectif de Recherche sur Les Ports antiques de Narbonne. Ces fouilles ont confirmé la présence d’une chenalisation d’un bras du fleuve Aude dans la lagune, sur 1,7 km. Cette zone d’embouchure, entre le massif de la Clape et les étangs de Bages, joue un rôle déterminant dans le complexe portuaire narbonnais, en permettant de maintenir le fleuve dans son cours et d’aménager un vaste espace de transbordement des marchandises.
Type de document :
Article dans une revue
Revue archéologique de Narbonnaise, Presse universitaire de la Méditerranée, 2016, Les ports dans l’espace méditerranéen antique, Narbonne et les systèmes portuaires fluvio-lagunaires, supplément 44, pp.59-69
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01443814
Contributeur : Vivien Mathé <>
Soumis le : lundi 23 janvier 2017 - 13:59:40
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01443814, version 1

Collections

Citation

Corinne Sanchez, Julie Labussière, Marie-Pierre Jézégou, Vivien Mathé, Véronique Mathieu, et al.. L'embouchure du fleuve antique dans les étangs narbonnais. Revue archéologique de Narbonnaise, Presse universitaire de la Méditerranée, 2016, Les ports dans l’espace méditerranéen antique, Narbonne et les systèmes portuaires fluvio-lagunaires, supplément 44, pp.59-69. 〈hal-01443814〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

187