Écriture romanesque et inscription spatiale : The Prairie et les cartes du major Long

Abstract : The Prairie se distingue de The Pioneers et de The Last of the Mohicans pour deux raisons principales : d’abord, l’action se déroule non pas sur le territoire que connaissent les lecteurs de Cooper, mais dans une sorte de hors-monde que le peuplement n’a pas encore atteint ; et d’autre part, tous les personnages sont expulsés de cet espace à la fin de l’intrigue. Dans la mesure où la fiction est placée hors de l’espace partagé par Cooper et ses lecteurs, l’enjeu ne peut être ici d’inscrire et d’historiciser le territoire américain pour lui conférer une épaisseur historique et une légitimité littéraire. Comment faut-il alors comprendre le choix de projeter ainsi la fiction en terrain vague ? Pour répondre à cette question, cet article s'intéresse à une carte de la région située à l'ouest du Mississippi, publiée en 1822 par le major Stephen Long. Cette carte constitue en quelque sorte la scène vide sur laquelle Cooper dresse le décor de sa fiction, et à partir de laquelle il met en place l’espace romanesque. Il s’agit donc d’un document qui offre de précieuses clés de lectures pour comprendre les raisons pour lesquelles Cooper a choisi de placer l’action de The Prairie à cet endroit particulier du continent américain.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Agnès Derail et Cécile Roudeau (dir.). James Fenimore Cooper ou la frontière mélancolique : The Last of the mohicans et The Leatherstocking tales, Éditions rue d'Ulm, pp.63-80, 2016, 978-2-7288-3596-6. 〈http://www.presses.ens.fr/473-a-paraitre-james-fenimore-cooper-ou-la-frontiere-melancolique.html〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01424534
Contributeur : Julien Nègre <>
Soumis le : lundi 2 janvier 2017 - 15:00:03
Dernière modification le : dimanche 15 octobre 2017 - 22:44:16

Identifiants

  • HAL Id : hal-01424534, version 1

Citation

Julien Nègre. Écriture romanesque et inscription spatiale : The Prairie et les cartes du major Long. Agnès Derail et Cécile Roudeau (dir.). James Fenimore Cooper ou la frontière mélancolique : The Last of the mohicans et The Leatherstocking tales, Éditions rue d'Ulm, pp.63-80, 2016, 978-2-7288-3596-6. 〈http://www.presses.ens.fr/473-a-paraitre-james-fenimore-cooper-ou-la-frontiere-melancolique.html〉. 〈hal-01424534〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46