Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Aevol : un modèle individu-centré pour l’étude de la structuration des génomes

David P. Parsons 1, 2 Carole Knibbe 2, 1 Guillaume Beslon 2, 1
2 BEAGLE - Artificial Evolution and Computational Biology
LBBE - Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive - UMR 5558, Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LIRIS - Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information
Résumé : L’organisation des génomes présente de grandes disparités entre les différentes formes de vie, allant de génomes très courts et denses chez les virus à des génomes très longs et majoritairement non-codants chez les organismes multicellulaires. Dans cet article, nous présentons le modèle de génétique digitale Aevol, développé pour permettre l’étude de l’évolution de la structure des génomes d’organismes virtuels, ainsi qu’un aperçu des résultats que ce modèle a permis d’obtenir. Aevol permet de reproduire les différences observées chez les organismes réels en termes de structuration des génomes en faisant varier les conditions expérimentales. Les différentes campagnes expérimentales que nous avons menées ont permis de mettre en avant un phénomène d’error threshold comme une des principales explications de ces différences structurelles.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01381560
Contributor : Équipe Gestionnaire Des Publications Si Liris <>
Submitted on : Friday, October 14, 2016 - 2:48:54 PM
Last modification on : Tuesday, July 20, 2021 - 5:20:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01381560, version 1

Citation

David P. Parsons, Carole Knibbe, Guillaume Beslon. Aevol : un modèle individu-centré pour l’étude de la structuration des génomes. MajecSTIC, Oct 2010, Bordeaux, France. ⟨hal-01381560⟩

Share

Metrics

Record views

355