Formation, savoirs et pratiques de l’ingénieur des Ponts et Chaussées du XIXe siècle, à la lumière de son portefeuille

Résumé : Tout au long du XIXe siècle, le jeune ingénieur qui sort de l’École des ponts et chaussées entre dans la vie active muni d’un portefeuille. C’est sur ce portefeuille, dont l’existence est jusqu’ici passée inaperçue, que se focalise l’attention. À partir de témoignages et de l’analyse de spécimens, il s’agit d’interroger le contenu, les formes et les usages de cet objet de papier mais aussi de suivre son évolution au cours du siècle. Qu’est-ce qu’un portefeuille ? Comment est-il constitué ? À quoi sert-il ? Pour répondre à ces questions, trois époques successives sont distinguées, chacune correspondant à un état du portefeuille : manuscrit, lithographié et imprimé. La mise au jour de cet outil qui accompagne l'ingénieur des ponts et chaussées permet de jeter une lumière nouvelle tant sur sa formation, que sur la circulation de ses savoirs ou les modalités de la pratique du projet.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
François Fleury et al. (éd.). Les temps de la construction. Processus, acteurs, matériaux, Picard, pp.285-295, 2016
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01314186
Contributeur : Nathalie Montel <>
Soumis le : mardi 10 mai 2016 - 21:57:35
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-01314186, version 1

Collections

Citation

Nathalie Montel. Formation, savoirs et pratiques de l’ingénieur des Ponts et Chaussées du XIXe siècle, à la lumière de son portefeuille. François Fleury et al. (éd.). Les temps de la construction. Processus, acteurs, matériaux, Picard, pp.285-295, 2016. 〈hal-01314186〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127