Des modalités d'apprentissage brutes et brutales à l'apprentissage du care en chirurgie

Abstract : Rigueur morale de l’apprentissage et apprentissage de la rigueur technique sont indissociables en chirurgie, contribuant à centrer les débuts de formation des internes sur la seule dimension techniciste du métier. Ce n’est que dans un second temps que les chirurgiens apprennent à devenir soignants, notamment auprès d’autres soignants, infirmiers notamment. Mais, dans un premier temps, être socialisé à l’univers chirurgical, c’est inévitablement être socialisé aux rapports hiérarchiques et à la « sacro-sainte » rigueur professionnelle. La rigueur de l’apprentissage, qui passe à la fois par une exigence technique et une pression morale de chaque instant, est telle que l’on peut parler d’apprentissage « par claques » ou d’enseignement « à la dure » que les internes en formation ne manquent pas de ressentir violemment. Il s’agit dans cet article de rendre compte du processus de socialisation que les internes connaissent au cours des stages hospitalo-universitaires, socialisation qui est à la fois brute – s’exprimant avec peu d’euphémisation et de façon peu policée – et brutale – comprenant une part de violence psychologique et/ou verbale ressentie comme telles. À travers l’observation d’interactions in situ nous verrons les modalités de l’apprentissage chirurgical dans des services hospitalo-universitaires.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01294020
Contributor : Emmanuelle Zolesio <>
Submitted on : Saturday, March 26, 2016 - 8:07:21 AM
Last modification on : Wednesday, October 31, 2018 - 12:24:14 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01294020, version 1

Citation

Emmanuelle Zolesio. Des modalités d'apprentissage brutes et brutales à l'apprentissage du care en chirurgie . Travail et Emploi, DARES, 2015, La fabrication du soignant au travail, 141, pp.25-36. ⟨hal-01294020⟩

Share

Metrics

Record views

358